ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Les architectes, acteurs actifs du développement urbain durable en Afrique

Les architectes, acteurs actifs du développement urbain durable en Afrique

le développement urbaine durable

Interview VICTOR MIGUEL
Vice-Président, UAA

VICTOR MIGUEL Vice-Président UAA

Que représente cette réunion pour l’Union des Architectes Africains ?

Victor MIGHEL : Il s’agit d’un événement très important car en tant qu’africains, on doit être ensemble, s’entraider, et faire en sorte de réaliser nos objectifs en commun et ce afin d’améliorer la qualité de vie dans notre continent. En tant que continent, nous essayons de trouver notre position dans le monde, et ce à l’intérieur de l’Afrique et non pas en dehors.

D’après vous, comment est-ce que les autorités locales peuvent-elles trouver des solutions de développement urbain durable avec la participation des citoyens ?

V.M : Vous savez en Afrique, nous ne regardons jamais la nature comme un ennemi mais comme une part de nous-mêmes. 

A mon avis les architectes doivent trouver  ces solutions et redéfinir les solutions et les autorités locales doivent, pour leur part, encourager les architectes pour trouver ces solutions avec la population locale car c’est dans leur environnement quotidien que se trouvent ces solutions.

Aujourd’hui, toute la population africaine utilise des solutions durables, nous n’avons qu’à les localiser pour les appliquer et les améliorer.

Justement, quelle est la situation actuelle en Afrique en termes de développement durable ?

V.M : Malgré quelques difficultés rencontrées, l’Afrique ne cesse de progresser dans le bon sens. Vous savez, l’UAA encourage les architectes afin de trouver des solutions dans la communauté, et nous encourageons également les universités  à chercher et à trouver des solutions, car nous sommes convaincus qu’il faut qu’on travaille avec la communauté, car les solutions se trouvent comme je l’ai dit dans leur environnement  

Interview Amine TURKI
Secrétaire général, UAA 

Amine TURKI Secrétaire général, UAA

Comment percevez-vous l’événement d’aujourd’hui ?
Amine Turki : On se réunit aujourd’hui grâce à l’initiative de l’UAA, avec le partenariat de l’Ordre des architectes du Maroc et les cités et gouvernements locaux d’Afrique (UCLG AFRICA), et ce pour se réunir et discuter de la ville de demain. Comment on entrevoit son futur et comment atteindre les objectifs et la manière de les mettre en œuvre.

En ce qui concerne la participation citoyenne dans le cadre des politiques urbaines de mise en place et de réalisations des objectifs de développement durable urbain, quelle vision portez-vous sur ce processus ?
A.T : Je pense que le citoyen est l’origine de l’architecture et l’architecture n’est autre que le miroir d’une communauté ou d’une société. Auparavant, il y avait une réflexion collective de l’urbain. Nos villes, par exemple, au Maghreb, ce sont des villes qui ont été construites, pendant des centaines d’années, mais qui semblent avoir été construites en une seule journée avec harmonie et excellence, car ce sont des villes qui émanent de la société et qui répondent fidèlement aux besoins de la communauté.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°152 – Juillet 2017

Laisser un commentaire

Top