ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Université Internationale de Casablanca : le charme de Casablanca

Université Internationale de Casablanca : le charme de Casablanca

Université Internationale de Casablanca

UIC – université Internationale de Casablanca, d’une architecture résolument contemporaine, est un projet qui s’étale sur une surface de 57 000 m². Il reflète le charme et la pureté de l’ancienne Casablanca. Réalisée par le JLA Studio, l’UIC est entre classique et modernité, s’inscrivant dans le cadre de l’architecture bioclimatique et bénéficie d’un cadre de vie écologique.

Le campus universitaire s’articule autour de deux cours majeures diagonalement symétriques par rapport à l’axe principal de composition et qui constitue l’entrée principale du campus. L’espace dévolu à l’entrée constitue l’articulation et la jonction des deux cours qui communiquent physiquement et visuellement.

– La cour est abrite des départements académiques et le bâtiment de l’administration qui se déploient sur l’entrée principale de la ville verte de Bouskoura et du projet Casa Green Town, affichant distinctement l’identité visuelle de l’UIC.
– La cour ouest centralise toutes les activités de vie commune et constitue ainsi le village universitaire, le coeur de vie estudiantine, avec le quartier d’hébergement, le restaurant et la zone de sport.
– Autour de la place d’accueil ont été mutualisées les fonctions communes telles la bibliothèque, la salle de conférences, la scolarité, la buvette et la salle couverte des sports.

L’UIC université Internationale de Casablanca, d’une architecture résolument contemporaine, est un projet qui s’étale sur une surface de 57 000 m². Il reflète le charme et la pureté de l’ancienne Casablanca. Réalisée par le JLA Studio, l’UIC est entre classique et modernité, s’inscrivant dans le cadre de l’architecture bioclimatique et bénéficie d’un cadre de vie écologique.

La contrainte topographique a permis de créer un jeu de niveaux entre les différents bâtiments, un jeu de rampes et d’escaliers qui assure les circulations horizontales et crée une dynamique par le jeu des volumes au niveau du site et du paysage.

Des poches de parking, ventilées autour de noyaux universitaires, permettent d’irriguer les différentes composantes du programme.
L’implantation des masses construites avec une orientation nord-est /sud-ouest a permis de gérer à la fois le confort de protection solaire-bioclimatique et l’orientation des équipements sportifs, les façades sud et ouest sont soit opaques, soit protégées par un système de brise-soleil.
Le concept paysager est sobre, basé sur un traitement au sol et faisant appel au végétaux locaux. Des lignes diagonales entières et sèches contrastent avec la rigueur des lignes épurées de la composition des bâtiments.

Le langage architectural est une transcription volontaire du caractère fonctionnel des bâtiments. Le traitement des peaux est le résultat des impératifs fonctionnels de l’éclairage, de la ventilation naturelle et de l’ensoleillement. Les effets décoratifs ont été bannis au profit d’une maîtrise des techniques et du savoir-faire local, tout en conférant au projet une écriture contemporaine et épurée s’inscrivant dans l’esprit de Casablanca la Blanche.

L’expression volumétrique et l’organisation des repères d’orientation au sein du campus étaient organisés de manière osée et volontaire pour accentuer le caractère académique et universitaire du projet. Les contraintes réglementaires de hauteurs ont relativement altéré cette volonté.

La tour, réalisée en verre et GRC, est conçue comme l’emblème et le repère identitaire de l’université. Elle est placée dans l’axe de la perspective depuis l’entrée principale, depuis le cheminement vers les hébergements et particulièrement le giratoire d’accès à la ville verte.

La première phase d’une superficie de 18 000 m2, a été réalisée dans un délai de 12 mois pour accueillir les étudiants à la rentrée 2014/2015.

Auteur : Cabinet JLA STUDIO
© Stefano BERCA

Paru dans A+E Architecture et Environnement au Maroc

 

Top