ICI
ACCUEIL > EDITORIAL > Tous au Rwanda

Tous au Rwanda

Tous au Rwanda

Trois articles dans cette édition sont consacrés à la gestion des déchets urbains, notamment celui qui a trait à la décharge de Médiouna, une commune située dans la périphérie Casablanca.

Il y a plus de trente ans, jeune directeur technique de la SMECC (Société marocaine des établissements Cantavénéra et Chisari), j’ai eu la chance de construire les infrastructures d’entrée et de sortie du nouveau marché de gros de Casablanca conçu par le duo Faraoui-Demazières.

A l’époque c’est la coopération canadienne qui avait offert à la ville la mise à niveau de ces ouvrages afin de les adapter à l’économie numérique, encore en balbutiement, puisqu’il fallait intégrer au génie civil les réseaux informatiques nécessaires à la gestion automatisée et informatisée des importants flux d’entrée et de sortie des camions.

Ces mêmes canadiens, que j’ai fréquenté pendant un an dans le cadre de ce projet, en avance technologiquement, avaient proposé à la ville de gérer gratuitement la gestion des déchets de cette décharge et, en contrepartie, étaient disposés à faire les investissements industriels nécessaires pour les transformer et les valoriser.

C’était sans compter sur l’indifférence des élus de l’époque qui, n’étant pas été « intéressés » par la proposition canadienne, ont opposé un net refus. Comment, vous nous demandez de vous donner nos détritus bien aimés ?…

Pour lire l’intégralité de ce document, CDM Chantiers du Maroc n°166 – Novembre 2018 est disponible dans les kiosques

Fouad Akalay

 

 

 

Top