ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > ARCHITECTURE > La réussite de la Casa Design Week place la ville sur l’échiquier mondial

La réussite de la Casa Design Week place la ville sur l’échiquier mondial

Casa Design Week

Sans contexte la Casa Design Week a été un succès sur toute la ligne. Organisée par l’association Houna que préside la jeune architecte d’intérieur Soukeina Hachem, cette manifestation a été portée également par Archimedia qui a apporté son soutien intellectuel et logistique. Les autorités et responsables de l’animation de la ville sont restés en spectateurs !

Casablanca, une ville bouillonnante
Ces dix dernières années, la ville de Casablanca a connu une grande transformation à plusieurs niveaux : économique, industriel, touristique et structurel. Dans une vision stratégique, la ville souhaite clairement se positionner au niveau national et international et mettre en valeur ses atouts en tant que marque et métropole aux attraits touristiques et économiques mais surtout sa richesse culturelle et sociale. Pour les organisateurs de la Casa Design Week, la ville de Casablanca est aussi et surtout le berceau d’un mouvement de militantisme et de développement social, culturel, et artistique qui opère en tant que levier fondamental dans son évolution.

Depuis quelques années, de nouveaux concepts occupent le devant de la scène : tendances durables, intelligence territoriale et économie créative.

Ces concepts permettent aux individus de s’approprier leur propre processus de développement en intégrant des approches basées sur leurs besoins et sur la réalité du terrain. Dans ce contexte, Casablanca, comme partout sur le territoire marocain, connaît une mobilisation constante et exponentielle des différents acteurs culturels

État des lieux aujourd’hui
En effet, nous vivons, depuis quelques années, une période remuante dans la formation d’une communauté créative, dans l’émergence de nouveaux concepts de création, dans l’engagement des associations ainsi que l’avènement de festivals et d’événements culturels.

Casa Design Week
Mur Pikzel réalisé par Myriam Mourabit et Ait Manos Zellige

Néanmoins, nous constatons à la fois un manque de cohésion et une absence de canaux de communication qui empêchent la communauté créative d’exister réellement. Les efforts fournis séparément par les différents acteurs se heurtent incessamment à la timidité dont font preuve les pouvoirs publics et certains intervenants sur la scène culturelle ; d’où la nécessité absolue d’une convergence de tous les courants qui animent ce domaine.

Héritage culturel
Associé à l’univers occidental, en opposition avec l’univers artisanal, le design marocain puise dans notre héritage les outils de son émancipation. Notre quotidien confond divers filons d’influence et nous ressentons de plus en plus le besoin de faire resurgir notre identité marocaine.

Le designer est au cœur de la création et de la production, de l’idée à la réalisation. Il est l’intermédiaire entre l’industrie et l’artisanat. Sa réflexion se fonde sur une multitude de facteurs :
sociaux, écologiques, utilitaires, anthropologiques, philosophiques, économiques, industriels ou encore spirituels… Cette profession connaît de considérables mutations des pratiques classiques, en allant d’un design industriel ou de produit à un design de communication ou de services. Sans compter le design-thinking, nouvelle façon d’aborder, de concevoir et de conduire des projets d’innovation technologique, artistique ou sociale.

La portée de Casablanca design week
CASABLANCA DESIGN WEEK est un événement culturel ayant pour vocation de rassembler les différents acteurs du Design et de la Création ; et cela à travers une multitude d’événements totalement gratuits, ouverts à toutes et à tous : des expositions, des conférences, des débats, des animations éphémères, et surtout la présentation du travail de plusieurs designers et artisans talentueux dans plus de 10 lieux de la ville de Casablanca.
En liaison avec le monde du design international, la CDW soulève également le profil de la nation, dans l’optique d’augmenter l’affût touristique et la promotion des exportations culturelles.

Audience et objectifs
CASABLANCA DESIGN WEEK s’est adressé tout d’abord aux professionnels de la conception, aux artisans, aux artistes et designers, à la business-community, aux entrepreneurs et enfin aux étudiants.

Casa Design Week
Tambours, motifs de zellige brodés à la main sur de la toile brute , mélange de matières et de couleurs. Par Ghita Tagmouti, designer – Artizainer

Sa première intention était de rassembler une communauté autour de la création et de favoriser les interactions entre les différents acteurs du secteur et de cet écosystème (les créateurs amateurs et professionnels, les industriels, les entrepreneurs, les institutions, le grand public et d’autres associations locales) grâce à un agenda d’événements, de conférences et de formation qui teinta la ville aux couleurs de la culture, de l’art et du design.

Intrinsèquement, l’objectif largement réussi de cette manifestation nationale était aussi de faciliter l’accès du grand public au design, de façon simple et sans snobisme intellectuel.

Grâce à un marketing cross, à la forte présence de l’événement sur le Web, les publicités, campagnes de courriels, d’affiches distribuées et signalisations dans toute la ville, un large public a été touché : un lien direct entre l’univers des professionnels et le grand public a été établi. Ce rendez-vous a confirmé ainsi son ambition de faciliter l’accès au design sans à priori, tout en participant au rayonnement national mais aussi international de la création marocaine.

Durant la Casablanca Design Week, les différents maillons des chaînes de conception et de production ont pu se rencontrer, se confronter, expérimenter, partager et construire des projets.

Seul bémol : les diverses autorités de la ville de Casablanca et celles en charge de son animation sont restées impassibles devant tant d’animation et de réussite. Comme toujours, la société civile avec des moyens limités a montré le chemin à des fonctionnaires incapables de saisir l’occasion en or qui leur a été offerte par des acteurs engagés corps et âme dans la promotion du design.

Le souffle des organisateurs a été plus fort que la réticence des responsables, faisant de Casablanca, durant une semaine, la capitale mondiale du design.

Qui dit mieux ?

La rédaction

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°156 – Décembre 2017

Top