ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Pont haubané de Sidi Maârouf, un véritable signal urbain

Pont haubané de Sidi Maârouf, un véritable signal urbain

pont haubané de Sidi Maarouf

La construction du pont haubané de Sidi Maarouf, récemment ouvert, a répondu à un double objectif. Primo soulager la circulation au niveau du carrefour qui connaît une saturation en heures de pointe. Secundo, il permettra de doter la ville de Casablanca sur son entrée sud d’un ouvrage imposant inédit, un véritable signal urbain.

Un projet pertinent
Le carrefour de Sidi Maarouf par lequel transitent 100.000 véhicules/jour environ, était l’un des points noirs de la circulation dans la ville de Casablanca. Aussi son ouverture récente est venue à point nommé pour fluidifier la circulation de cette région capitale pour les affaires puisqu’elle reçoit en premier les nombreux visiteurs qui atterrissent à l’aéroport Mohamed V.

Cet échangeur urbain à trois niveaux, composé d’un pont à haubans et de ses accès, de deux grands giratoires et leurs bretelles ainsi que de deux branches de trémies unidirectionnelles s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux plan de développement de la ville de la capitale économique du Maroc et contribue déjà à améliorer les conditions de mobilité urbaine des habitants de la ville par le réaménagement du carrefour de Sidi Maârouf. Selon le ministre de l’Equipement et du Transport, des gaines de protection des haubans en inox ( et non en plastique) , ont été employées, ce qui en fait le 3ème pont au monde qui adopte cette technique après deux autres ponts aux Etats-Unis et en Belgique.

La conception globale de cet aménagement a été donc orientée de manière à résorber le niveau de congestion de la circulation induite par un trafic exceptionnel en heures de pointe, de garantir le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway par-dessous, d’assurer une liaison fluide de l’axe Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaire de la zone, dont Technopark, Zénith et Casa Nearshore. L’ouvrage permettra l’amélioration du circuit piétonnier et, en outre dotera la ville d’une entrée majestueuse conçue par l’architecte Toulousain Frédéric Zirk, spécialiste en ouvrages d’art, comme une porte enveloppée entre deux nappes de Haubans coté Marrakech et une seule nappe du coté Casablanca.

Analyse RDM du pont à haubans de Sidi Maârouf
Il s’agit d’une poutre continue de trois travées hyperstatiques de 224 m entraxes de long de Casablanca vers Marrakech avec les portées suivantes : C0-P1 : 38 m P1-P2 : 138 m P2-C3 : 48 m C0 ; P1 et P2 sont respectivement des appuis glissants avec chacun, bien entendu, une seule inconnue qui est la réaction verticale. C3 représente un encastrement, soit trois inconnues, deux réactions et un moment. En définitif, nous avons une poutre hyperstatique d’ordre : 6-3=3.

CAS DE CHARGES ENVISAGES :
– ELS caractéristique
– ELS quasi permanent
– ELS fréquent
– ELU fondamental
– ELU sismique
– ELU sismique majoré de 30%

Des essais de chargement concluants
Le pont à haubans avait subi en janvier dernier une série de tests techniques, obligatoires avant sa mise en service. Le LPEE a été chargé d’effectuer ces tests et les mesures y afférentes qui sont obligatoires avant l’ouverture au grand public. Ces essais ont eu lieu le vendredi 4 janvier 2019. Il s’agissait d’essais statiques de chargement du pont par le biais de camions standards disposés selon les indications du code réglementaire qui régit la réception des ouvrages d’art.

De nombreux essais dynamiques pour s’assurer du bon comportement de la structure

Par ailleurs des essais dynamiques ont également été réalisés. Ils ont permis de mesurer les paramètres vibratoires caractéristiques intrinsèques de l’ouvrage : réactions d’appui, modes propres et amplitude. Le pont a en effet été soumis à des excitations calculées à l’avance, et ce afin de simuler l’environnement ambiant tel les vibrations naturelles provoquées par le trafic routier, les poids lourds, le vent et le séisme. Préalablement à la mise en charge, le pont a été équipé d’instruments de mesures : capteurs de déplacement, jauges de contraintes, qui sont des appareils qui permettent la mesure des déplacements et des déformations. De ces paramètres, on déduit le mode de comportement dynamique du tablier, la tension dans les haubans, et le comportement local et global de la structure d’ensemble

Un profil spécifique dans une structure mixte
L’installation des 27 câbles d’acier du pont à haubans de Sidi Maârouf fixés sur le pylône central haut d’environ 75 mètres avait été achevée le jeudi 30 aout 2018. Ce pylône est original et inédit, d’une part par son inclinaison de12° coté Marrakech et, d’autre part, par sa composition mixte en acier recouvert d’un double voile en béton.

La même structure mixte compose également le tablier : profilés métalliques PRS, importés d’Italie, supportant une dalle en béton armé tenue par les 27 haubans et assemblage de torons en acier. Le poids total des haubans est de 117 tonnes. Densité de calcul 7.85 tonne au m3. Une gaine en inox enveloppe chaque hauban. Le niveau 0, dernière séquence du projet avant son ouverture, comporte deux giratoires, des bretelles et différentes branches.

Ultérieurement, des trémies sont envisagées, en seconde phase du projet. La première phase du projet aura coûté la somme de 442 million de DH.

Ce pont haubané se démarque donc, de par la conception mixte de son tablier, de l’inclinaison prononcée de son pylône et de l’emploi d’une gaine-enveloppe en inox qui protège les torons composant les haubans et enfin d’un parement matricé pour les élévations des culées et piles. Outre ces singularités, les autres caractéristiques techniques dimensionnelles de ce pont sont toutes aussi appréciables : avec une longueur totale entraxes de 224m le tonnage de la structure des PRS dépasse les 1600 tonnes cet ouvrage a nécessité un volume de béton qui avoisine les 11.000 m3.

Par Ing. Smail SERBOUT, Ancien élève Multi-Diplômé – EHTP-ENPC-CHEC et UPMC Paris – Praticien & Enseignant Chercheur – Expert Senior Structural Engineer – Expert Associé Cabinet CESS – Expert de Justice & Arbitre – Spécialiste Ingénierie Urgentiste & Management Risques-Crises
serbout.flambar@gmail.com

 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°174 – Juillet 2019

Top