ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > BTP QUI BOUGE > Quid du pilotage et de la performance des entreprises du secteur du BTP

Quid du pilotage et de la performance des entreprises du secteur du BTP

secteur du BTP au Maroc

Différentes études académiques et professionnelles menées entre 2014 et 2017 relèvent les enjeux économiques et sociaux du secteur du BTP au Maroc. Ce dernier réalise un chiffre d’affaires estimé à 2,8 Mds EUR et contribue à hauteur de 7% du PIB. Sur le plan social, le secteur emploie près de 1 million de personnes, soit plus de 11% de la population active. Cependant, un rapport de la CFCIM relève que sur les 53 000 entreprises du secteur du BTP, seules 1500 entreprises seraient structurées.

Mohamed Berrada, Docteur en sciences de gestion

Notre article s’inscrit dans ce contexte et s’intéresse aux entreprises du secteur du BTP. Il focalise l’attention sur les défaillances majeures de ces entreprises en termes de pilotage et de systèmes d’information.

Dans un premier temps, notre article s’est appuyé sur une étude longitudinale d’un cas unique (Trudel et al., 2007 ; Thiétart et al., 2007), menée durant 18 mois, qui a permis une analyse détaillée, du couple Système de Pilotage-Système d’Information. Dans un deuxième temps, nous avons mené une étude exploratoire auprès d’un échantillon restreint d’entreprises similaires au cas étudié. L’étude exploratoire nous a permis de confirmer l’existence de telles défaillances au sein de l’échantillon d’entreprises questionnées.

Pour l’étude longitudinale, nous avons adopté une posture systémique (Le Moigne, 1990) fondée sur la modélisation des processus de décision et d’exécution de l’entreprise (De Rosnay, 1975). Cette posture vise à simplifier la compréhension d’un système complexe que Le Moigne (1990) structure en trois sous-systèmes : Système de pilotage, Système piloté, Système d’information.

Notre article se structure en deux parties majeures : dans la première partie, nous rappelons brièvement quelques concepts importants tel que système de pilotage, système d’information et couple performance-indicateurs. Puis, nous présentons les défaillances majeures identifiées dans le cadre de notre étude. Dans cette seconde partie, nous présentons les propositions d’une série de solutions organisationnelles, informationnelles et humaines, en vue d’aider les chefs d’entreprises à mettre en place un plan d’action pour l’élimination des défaillances relevées dans la première partie.

Quelques concepts essentiels
Les entreprises du secteur BTP se structurent toutes par affaire ou par projet sur mesure (Pendaries, 2011) pour répondre à un besoin spécifique à un client ou donneur d’ordre. De telles affaires sont définies comme « une transaction complexe concernant un ensemble de produits, services et travaux, conçu spécialement pour réaliser durant une certaine période de temps un actif spécifique pour un client ». (Cova et Salle, 2003).

Pilotage
Un système de pilotage a pour principal but de satisfaire les objectifs d’efficacité et d’efficience que lui assigne la direction, relayé par le contrôle de gestion (Giard et Lagroue, 2001). Il se définit généralement « comme un système agrégé décision/action, basé sur la responsabilité, la représentation et l’interprétation des acteurs de l’organisation, intégrant les objectifs stratégiques de l’organisation, et doté de deux objectifs propres : agir sur les performances et contribuer à améliorer la cohésion et la cohérence au sein de l’organisation ». (Pendaries, 2011).

Performance
Le système de pilotage est fondé sur la mesure de la performance qui favorise les arbitrages en temps réel, par les acteurs de l’organisation. Mesurer la performance consiste à aborder la question des indicateurs de mesure (Bouquin, 2004) qui s’intéressent aux trois dimensions majeures : économie, efficience, et efficacité. Comme le souligne Lorino « Le système de pilotage doit être constitué d’un nombre limité d’objectifs et d’indicateurs de pilotage pour chaque décideur » (Sauvage, 2002) et doit s’appuyer obligatoirement sur un système d’information fiable (Giard et Lagroue, 2001).

Système d’information
Un système d’information est un ensemble organisé de ressources (matériel, logiciel, personnel, données, procédures) qui permet d’acquérir, de traiter, de stocker et de communiquer des informations (sous forme de données, textes, images, sons, etc.) dans des organisations (Desq et al., 2016).

Défaillances majeures spécifiques au pilotage et à l’information
L’étude menée permet d’identifier un ensemble de difficultés spécifiques au pilotage des entreprises objet de l’étude. Nous résumons ces difficultés dans les points suivants :

Défaillance du système d’information et de communication
L’étude relève la quantité importante d’informations à gérer par les entreprises de travaux : Production, consommation en combustibles des engins et pannes, Livraisons et consommations quotidiennes des matières et stocks disponibles sur chaque chantier, Ressources humaines du chantier et nombre d’heures de travail réel de chaque ressource, gestion des matériaux et des outillages stockés dans les divers dépôts, avancement instantané des travaux et leur qualité, etc. De par l’étalement géographique des projets gérés par les entreprises, l’information nécessaire au pilotage des différents projets est distante et répartie. Elle est fournie en majeure partie par l’acteur Pointeur qui maîtrise peu les concepts liés à l’information, de par la nature de sa formation de base. Ceci induit un réel problème de fiabilité des informations communiquées par les pointeurs vers les différents responsables des entreprises.

Pour lire l’intégralité de ce dossier, CDM Chantiers du Maroc n°162 – Juin 2018 est disponible dans les kiosques

Top