ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Le patrimoine archéologique mieux valorisé ?

Le patrimoine archéologique mieux valorisé ?

patrimoine archéologique

Dans le cadre de la préservation du patrimoine archéologique et l’histoire des lieux, le Ministre de la Culture et de la Communication (département de la culture), a décidé d’entamer la mise en œuvre d’une convention de financement de projets de sauvegarde dudit patrimoine, à travers la restauration et la valorisation des sites archéologiques de Lixus, Volubilis, Zilil et Chellah, pour un montant de 2 millions d’euros.

Cette convention s’inscrit dans le cadre d’un accord de coopération conclu avec le ministère de l’Économie et des Finances d’une part, et l’Agence italienne pour la coopération au développement et l’ambassade d’Italie à Rabat d’autre part.

L’accord ambitionne aussi de renforcer les capacités des cadres du département de la culture en matière de restauration et de préservation du patrimoine culturel, et de mettre en place un cadre général, au niveau de la formation et des projets, pour intégrer différentes spécialités dans les projets programmés (architecte, archéologue, technicien…) en vue de développer et de renforcer les mécanismes de fonctionnement et d’intégration, a précisé la même source. La convention vise également, à réhabiliter ces sites, améliorer les conditions d’accueil du public afin d’attirer diverses catégories de visiteurs, en particulier les étudiants et les écoliers, et à lancer un programme de fouilles archéologiques.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°168 – Janvier 2019

Top