ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Parcours professionnel d’architecte : Nisrine Loubaris, l’architecte qui enchante

Parcours professionnel d’architecte : Nisrine Loubaris, l’architecte qui enchante

Projet Nisrine Loubaris

Dans le cadre du cycle de conférences « Partage d’expériences » organisé par le CDENA de l’Ecole Nationale d’Architecture de Rabat, Nisrine Loubaris a été invitée récemment pour parler de son parcours professionnel. Lina Meskine, architecte, qui a assistée à sa présentation a été enchantée par la présentation. Elle nous livre ses sentiments.

Le parcours de Nisrine Loubaris démontre qu’au Maroc, les femmes arrivent tout autant que les hommes à s’imposer sur la scène architecturale contemporaine. L’architecte et architecte-paysagiste signe des réalisations importantes de différents types : équipements sportifs, culturels, aménagements paysagers etc.

Face à la rigueur et aux exigences du programme, Nisrine ne manque jamais de dévoiler sa sensibilité à travers une écriture audacieuse et lyrique. Ses projets, elle en parle avec une telle légèreté, d’énergie et un élan d’audace, qu’à l’entendre, l’architecture semble être une partie de plaisir, un jeu d’enfant :

« On n’a pas cessé de nous répéter pendant notre parcours à l’école, éclatez-vous en créativité, tant que vous êtes encore étudiants. Et bien, j’ai une bonne nouvelle à vous dire : je continue à m’amuser tout autant, dans mon travail professionnel », clame-t-elle avec une parfaite assurance dans ses propos..

Lors de la conférence, Nisrine Loubaris a présenté quelques uns de ces projets, dont trois piscines couvertes : à Sala Al Jadida, Rabat ainsi qu’à Ben M’Sik. Dans ces trois projets, elle réussit à créer l’événement architectural à travers des formes organiques et ondulantes, qui font désormais sa marque de fabrique.

L’architecte signe également le réaménagement de La Casablancaise : premier parc d’athlétisme et de gymnastique en Afrique. Un lieu riche en mémoire, qu’elle fait raviver et renaitre.

A l’échelle du paysage, elle conçoit l’aménagement paysager de plusieurs places à Salé. Des espaces verts grâce auxquelles les habitants renouent avec les plaisirs de la ville : s’asseoir, jouer, rencontrer, retrouver le contact avec la nature.

Enfin, elle présentera également son projet pour le marché ambulant couvert Ariana – Tabriquet à Salé : une structure métallo-textile, dessinée comme un ensemble de dunes flottantes.

Par sa présentation elle a su emporter l’adhésion de l’assistance, composée essentiellement de futurs architectes, à qui elle a donné beaucoup d’espoirs.

Lina Meskine

A propos de Nirine Loubaris
Diplômée de l’ENA à Rabat en 2001, Nisrine Loubaris démarre sa carrière dans  l’administration ou elle est chargée des projets à la direction des investissements. Elle poursuit, par la suite, un master européen en « Architecture du paysage et aménagement du territoire » qu’elle obtient en 2006. En 2008, elle s’associe à Youssouf Bekkali pour fonder l’agence Loubaris & Bekkali architecture et paysage.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°174 – Juillet 2019

Top