ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Nicoll Maroc et Girpi « analysent » la qualité de l’eau

Nicoll Maroc et Girpi « analysent » la qualité de l’eau

Nicoll Maroc et Girpi « analysent » la qualité de l’eau

Avec le support du Groupe ARCHIMEDIA, une conférence inédite a été organisée récemment à Rabat par les sociétés Nicoll Maroc et Girpi, spécialistes français et marocains des canalisations dans les hôpitaux. Cet évènement a connu un franc succès par la qualité des intervenants et des nombreux participants.

De nombreuses institutions ont collaboré à cette rencontre scientifique, notamment les différentes directions du ministère de la Santé, l’Association CAPRIS, dotée d’une expertise dans la problématique de contamination Légionelles et Pseudomonas, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) de France, ainsi que les Associations marocaines d’hygiène et d’ingénierie.

L’objectif déclaré de cette conférence est d’ouvrir au public le débat sur la qualité de l’eau dans les Etablissements Recevant du Public, tels les hôpitaux et les hôtels.
De fait, débattre de cette problématique suppose que soit abordée la question des Réseaux d’Eau Intérieurs, une question de fond qui a, d’ailleurs, été traitée lors de cette rencontre d’un point de vue purement technique et approfondi.

En effet, la qualité des eaux de consommation et de soins est aujourd’hui au cœur des problèmes de sécurité sanitaire, du fait même de la multitude de risques pour la santé que ces eaux pourraient véhiculer. Souvent confondue avec la qualité des eaux du Réseau de Distribution, celle des eaux à l’intérieur des bâtiments recevant du public, comme les hôtels et les établissements de santé, est une question d’intérêt général, suite à la multiplication d’incidents, voire de véritables contaminations qui font que la question de la responsabilité civile se pose. Par exemple, en 2017, il a été observé une augmentation importante des cas de légionelloses, chez des touristes Européens en provenance de Dubaï, suite à des séjours dans des hôtels.

Etant un véritable problème de santé publique, la question de l’eau à l’intérieur des bâtiments a beaucoup interpellé scientifiques et gestionnaires afin d’en cerner les contours, de mettre en place les procédures et les règlements nécessaires et sans cesse continuer à surveiller les réseaux.

La qualité de cette conférence a été assurée grâce à la participation et l’intervention d’éminents professionnels et opérateurs, notamment, Olivier Correc, Ingénieur de Recherche et d’Expertise au CSTB, Alexandre Potier, Ingénieur Matériaux (Nicoll Maroc), Patrick Paris, Président CAPIRIS / Gérant ANTAGUA, Rachid Wahabi, Chef Division de l’hygiène du milieu au ministère de la Santé, Dr. El Mostafa Mliji, Institut Pasteur, Dr. Reda Charof, Chef Département de bactériologie à l’Institut National d’Hygiéne, etc.

La conférence a été suivie en direct par plus de 1200 personnes sur les réseaux sociaux ( Facebook ) par la mise en place d’une caméra qui enregistrait en streaming toutes les interventions. Celles-ci restent d’ailleurs disponibles au visionnage sur la page Facebook de Nicoll Maroc.

Pour lire l’intégralité de ce dossier, CDM Chantiers du Maroc n°157 – Janvier 2018, disponible dans les kiosques

Top