ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > MAKYOL : le champion des appels d’offres

MAKYOL : le champion des appels d’offres

super collecteur makyol

Fondée en 1965, MAKYOL, l’une des figures de référence des entreprises de BTP turques, opère dans les domaines de la construction et infrastructures (autoroutes, aéroports, barrages, tunnels, ponts, etc.), centres commerciaux, développement résidentiel, et investissement touristique. Depuis quelques années, cette entreprise s’est fermement imposée sur la scène internationale.

Parmi les points forts de MAKYOL, on citera notamment sa machinerie et son parc d’engins les plus récents dans l’industrie de la construction, ainsi, et surtout, une structure financière solide, un critère qui lui permet de décrocher les appels d’offres de grands projets. Dans son palmarès 2007 des 225 premiers entrepreneurs internationaux, Engineering News Record (ENR) classe MAKYOL au 141ème rang.
Au cours des quinze dernières années, MAKYOL a livré avec succès des projets d’une valeur globale de plus d’un demi-milliard de dollars. Durant les cinq dernières années, elle a entrepris avec succès de nouvelles affaires d’une valeur approchant les 150 millions de dollars par an en moyenne. De nouveaux projets entrepris par l’entreprise turque au cours des cinq dernières années lui ont permis de diversifier son portefeuille, tout en lui permettant d’offrir ses services au-delà des frontières turques. A l’heure actuelle, MAKYOL prend part à des projets de vaste envergure en Albanie, en Azerbaïdjan, en Irak et au Maroc. Au Maroc, MAKYOL compte une part non négligeable dans le marché du BTP, et jouit d’une très bonne réputation en tant que partenaire solide pour la réalisation de toutes sortes de projets. Concrètement, ce sont au moins 6 grands projets réalisés par cette entreprise turque dans le Royaume.

La rédaction

Principales réalisations de Makyol au Maroc

1. Autoroute de Tanger-Port Oued Rmel, section Lechbaa-RN16  : Ce projet a consisté en la construction d’une autoroute à 4 voies de 13,8 km comprenant quatre viaducs.

2. Autoroute de Marakech-Agadir RN8 – Construction du tronçon Chichoua : Ce projet a porté sur la construction de l’autoroute RN8 qui relie les villes de Marakech et Agadir. Cette autoroute se constitue d’une route de 2×2 voies, avec une longueur de 32 kilomètres, se composant d’un échangeur

3. . Al Massira Building Project : Travaux de construction de la structure du projet résidentiel «Al Massira», effectués récemment à l’intérieur de la ville de Fnideq, l’une des régions touristiques les plus prisées dans le nord du pays.

4. Autoroute Casablanca-Rabat : Il s’agit de l’élargissement de l’autoroute Casablanca-Rabat.  Pour rappel, l’entreprise turque était déjà classée deuxième lors du tout premier appel d’offres, qui avait adjugé le marché au portugais CONDURIL qui a finalement abandonné le projet pour des raisons financières.

5. Super Collecteur Ouest, Casablanca : La réalisation de l’ouvrage de protection de la ville de Casablanca contre les crues s’est faite en deux étapes. En amont, un premier tronçon, d’environ 3 km, en canal à ciel ouvert constitue une enveloppe au lit de l’oued Bouskoura. Un tunnel souterrain de 6,2 km a pour fonction de contenir les éventuelles crues à partir de la route d’El Jadida et déverser le surplus en mer.

6. Trémie Almohades, Casablanca : Longue de 1 891 mètres pour la partie souterraine et de 400 mètres pour les deux rampes d’accès, la trémie devra être achevée en septembre 2018, et ce à raison de 20 mois de travaux de construction. Par ailleurs, la technique qui va être utilisée pour réaliser la plus longue trémie du Maroc sera une 1ère dans le Royaume, puisqu’elle ne bloquera pas la circulation.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°147 – Février 2017

Lire l’article sur Archimedia

Laisser un commentaire

Top