ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > ENVIRONNEMENT ET CONSTRUCTION DURABLE > Les millenials : moteur de l’innovation dans les entreprises du BTP

Les millenials : moteur de l’innovation dans les entreprises du BTP

Les millenials : moteur de l’innovation dans les entreprises du BTP

Les millenials : moteur de l’innovation dans les entreprises du BTP – Présentation des résultats de l’enquête « Les jeunes et l’innovation dans le BTP ».

La dynamique d’innovation du CCCA-BTP, réseau de l’apprentissage BTP, s’est concrétisée par la création du laboratoire d’innovation WinLab’, accélérateur d’innovation et incubateur, pour imaginer et concevoir les formations aux métiers du BTP de demain adaptées aux besoins des entreprises. Dans ce cadre, le CCCA-BTP a organisé le 15 janvier la première conférence-Workshops sur le thème Millenials, entreprises : inventions les métiers de demain !

Cet événement a été en particulier l’occasion de présenter les résultats de l’enquête « Les jeunes et l’innovation dans le BTP » réalisée en novembre 2018 par Infopro Digital pour le CCCA-BTP, au travers d’un questionnaire en ligne, auprès d’un large échantillon représentatif composé de 6 490 apprentis âgés de 15 à 23 ans, en formation du CAP au diplôme ingénieur, formés dans les CFA du réseau de l’apprentissage BTP animé par le CCCA-BTP.

Partie 1 : l’innovation dans l’entreprise formatrice

Des innovations encore peu utilisées dans les entreprises

– BIM : 10%.
– Objets connectés : 27 %.
– Impression 3D : 5 %.
– Robots, outils de réalité augmentée : 5 %.
– Drones : 4 %.

Innovations sur lesquelles les apprentis sont formés par l’entreprise

– 56 % d’entre eux sont déjà formés aux objets connectés.
– 51 % le sont aux outils de réalité virtuelle ou augmentée et aux robots.
– 39 % d’entre eux sont déjà formés au BIM.
– 31 % le sont à l’impression 3D et 27 % aux drones.
– Globalement très intéressés, 90 % des jeunes de 19 à 22 ans sont déjà formés ou regrettent de ne pas l’être.

Deux apprentis sur trois sont satisfaits de la formation reçue en entreprise

– 67 % des jeunes sont satisfaits : 72 % des 15-18 ans et 54 % âgés de 23 ans et plus : L’impact sur l’entreprise reste encore à éclaircir
– À la question sur l’impact de l’innovation sur l’entreprise formatrice, 37 % estiment qu’elle serait plus performante, plus particulièrement les jeunes de 23 ans et plus.

Partie 2 : leur vision de l’innovation

Des apprentis encore en quête de maturité en matière d’innovation. Avec une note moyenne de 6,1/10, les jeunes sont globalement à l’aise avec l’innovation. Des apprentis pragmatiques quant au rôle des innovations

Pour bien utiliser l’innovation dans le BTP, 53 % des apprentis pensent avoir besoin de compétences manuelles, pour 43 % autant de compétences numériques et digitales que de compétences manuelles et seulement 7 % de compétences numériques.

Trois innovations se démarquent pour les apprentis. Les innovations qui leur semblent les plus utiles sont à 37 % celles du BIM, 36 % des objets connectés, 32 % de l’impression 3D, 25 % des outils de réalité virtuelle ou augmentée, 24 % des robots, 21 % des drones et 9 % des autres technologies, comme l’exosquelette, la gestion technique du bâtiment…

Des efforts à fournir pour démocratiser l’innovation. Du point de vue des apprentis, les trois principales difficultés rencontrées par les entreprises de BTP pour être davantage innovantes sont à 38 % un manque de moyens financiers, 32 % un manque de formation professionnelle adaptée, 31 % un manque d’information sur les techniques innovantes, 27 % un manque de compétences en matière d’innovation, 19 % un manque de volonté de la part des chefs d’entreprise et 10 % un manque de lisibilité sur les carnets de commande.

Afin que l’innovation soit au service des hommes sur les chantiers. Interrogés quant aux trois bénéfices de l’innovation pour les entreprises, les apprentis répondent majoritairement : rendre le travail moins pénible (45%), augmenter l’efficacité des salariés sur les chantiers (35 %) et garantir plus de sécurité aux salariés sur les chantiers (33 %).

Les apprentis sont les ambassadeurs de l’innovation dans le BTP

– À la question de savoir si c’est à la génération des apprentis de porter l’innovation du secteur, une majorité des jeunes (71 %) estiment être les bons vecteurs : 69 % pour les 15-18 ans et 73 % pour les 19-22 ans.

Conclusion

Les résultats de l’enquête réalisée par le CCCA-BTP démontrent que les jeunes d’aujourd’hui, millenials et génération Z, ont une forte appétence pour l’innovation et l’apprentissage immersif. Opérationnels et pragmatiques dans leur vision de l’innovation pour les entreprises, ces « digital native » sont aussi les meilleurs vecteurs de transformation digitale pour les entreprises.

Loin d’être « hors sol », leurs intérêts convergent concrètement avec ceux de l’entreprise, notamment en termes d’efficacité et de productivité. Ils estiment néanmoins que les entreprises ne leur apportent pas encore tout ce qu’ils attendent en termes d’innovation. La sécurité au travail et la réduction de la pénibilité sur les chantiers représentent pour eux les premiers boosters d’innovation.

Source : Construction21 France

Top