ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Les Greens Solutions Awards rendent hommage aux architectes engagés

Les Greens Solutions Awards rendent hommage aux architectes engagés

Le mercredi 02 octobre 2019 à Casablanca, le Cluster Efficacité Énergétique des Matériaux de Construction (EMC) a récompensé les gagnants marocains du concours international Greens Solutions Awards au titre de l’année 2019. Des jeunes et brillants architectes se sont distingués.

Le concours Green Solutions Awards est un concours international organisé par le Cluster EMC, chapter de Construction21 Maroc et le réseau international de Construction21, afin de promouvoir les solutions durables appliquées dans le secteur du bâtiment et lutter contre le réchauffement climatique.

Après quatre éditions réussies, au niveau national, du concours Green Solutions Awards, concours international sur la construction durable, cette compétition internationale met en avant des bâtiments, des quartiers (neufs ou rénovés) et des infrastructures exemplaires présentant des solutions durables luttant contre le réchauffement climatique.

Le Cluster EMC vise à inspirer les professionnels du marché de la construction au Maroc et les inciter à intégrer une démarche de développement durable dans leurs futurs projets de construction, afin de contribuer à maintenir le réchauffement climatique global en-dessous de 2°c.

Trois mois après le lancement de l’édition 2019, place à la découverte des candidats : 5 bâtiments marocains étaient en compétition entre eux sur les prix répartis en cinq catégories : « Energie et Climats Chauds », « Bas Carbone », « Santé et Confort », « Grand Prix Construction Durable » et « Prix du Public ».

Ces bâtiments présélectionnés sont issus de 5 villes différentes, autrement dit, de régions ayant des caractéristiques climatiques différentes : Salé, Tanger, Marrakech, Bouskoura et Ouarzazate. L’édition 2019, s’est distinguée ainsi par la variété des projets proposés : une piscine, une maison, des bâtiments administratifs et un centre d’éducation que nous vous proposons de découvrir dans les pages suivantes. Quant aux autres distinctions elles ont été décernées comme suit :

PRIX Catégorie « Santé et Confort » CENTRE D’AFFAIRE ATTIJARIWAFA BANK DRISSIA – TANGER
PRIX Catégorie « Coup de Cœur des Internautes » CENTRE D’EDUCATION POUR L’ENVIRONNEMENT
Catégorie « Grand Prix Construction Durable » MAISON B AUTONOME

A propos des organisateurs
Le concours Green Solutions Awards est organisé par le Cluster EMC, chapter de Construction21 Maroc et  le réseau international de Construction21. Ce concours met en avant des bâtiments, des quartiers (neufs ou rénovés) et des infrastructures exemplaires présentant des solutions durables luttant contre le réchauffement climatique afin d’inciter les professionnels à adopter ses solutions.

PRIX Catégorie « Énergie & climats chauds » : Centre d’Education pour l’Environnement

Le Centre de l’Education à l’environnement (CEE), mitoyen aux jardins exotiques de Bouknadel, est une opération initiée par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, conçue par Layla SKALI, accompagnée sur le volet environnemental & développement durable par le Groupe Bureau Veritas Maroc. 
Le CEE est un bâtiment élégant, contemporain très lumineux haut-de-gamme ; construit en terre, de conception bioclimatique, fait de matériaux bruts assumés, il est à la pointe de la technologie au service de l’écologie, du bien-être, du confort d’usage et santé. 
Une autre particularité pour ce projet, ce qu’il montre l’évolution des méthodes d’organisation, notamment grâce au digital. Les technologies équipent le bâtiment : domotique, écrans d’affichage des indicateurs environnementaux.… 

Un engagement fort pour l’environnement

Autre marqueur de ce projet, CEE est le premier bâtiment testant la faisabilité de mise en place d’un label Marocain pour les projets situés au Maroc. Son architecture illustre l’engagement de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement et de ses partenaires dans une démarche de de construction durable et labellisation environnementale. Les grandes surfaces vitrées permettent de travailler en lumière naturelle le maximum du temps. Les doubles vitrages haute performance sont équipés de stores…….
À l’intérieur, la structure des murs construits en terre permet le stockage de la chaleur et sa restitution lente. La force de ce bâtiment est d’atteindre les objectifs de labellisation environnementale Marocaine avec une enveloppe majoritairement isolée et performante, grâce à cette combinaison de l’inertie de la terre, de la performance des vitrages et de l’équipement domotique. Au niveau des jardins extérieurs,  274  m² de panneaux photovoltaïques de 168 modules fournissent l’énergie nécessaire au fonctionnement du bâtiment et de l’ensemble de ses annexes avec un pourcentage de couverture des besoins dépassant les 90 % (faible demande) et plus de 30 % (forte demande).Enfin, à la différence des opérations marocaines, une Station de Traitement des Eaux Usées est installée pour couvrir complètement les besoins en arrosage de l’ensemble des jardins et espaces verts entourant le Centre.
( Textes Layla Skali ).

PRIX Catégorie « Bas Carbone » : Maison B autonome

Cette maison a été conçue par  les architectes Myriam Soussan & Laurent Moulin comme une vraie serre bioclimatique, offrant une façade sud en double vitrage, occultable librement grâce à un système de volets dont les positionnements sont gérés par des vérins. La façade nord est complètement enterrée dans une butte plantée. La maison a été construite avec une structure en bois et remplissage en briques de terre crue. Le tout en autonomie totale: électricité photovoltaïque, récupération des eaux de pluie dans une citerne enterrée et filtration pour l’eau domestique et potable, traitement en phytoépuration pour toutes les eaux sales. La modularité d’agencement des espaces et du mobilier dans la totalité de la maison, permet de nombreuses combinaisons et s’adapte au gré des saisons et du nombre d’occupants. Ainsi, l’espace de vie durant l’hiver est réduit afin de conserver un confort thermique; durant l’été la maison s’ouvre et libère de l’espace. Tous les composants de la maison ont été dessinés et fabriqués sur place (fenêtres, cuisine, poignées, meubles…etc.) Les différents espaces de vie de la maison ne sont pas affectés à une seule fonction, c’est l’utilisateur qui la définira, selon ses envies du moment, en déplaçant le mobilier sur roulettes, en faisant coulisser des parois, en laissant apparaitre des meubles «cachés».
( Textes Myriam Soussan & Laurent Moulin ).

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°177 – Novembre 2019

Top