ICI
ACCUEIL > DOSSIERS > L’ECO-BLOC, la dernière innovation de MEKSA

L’ECO-BLOC, la dernière innovation de MEKSA

Après la persienne coulissante, une innovation qui fait toujours les beaux jours des logements sociaux, MEKSA, le spécialiste des solutions de fermeture (portes, fenêtres et volets roulants), récidive en mettant au point sa dernière innovation : l’ECO-BLOC. Ce dernier né qui a tous les atouts pour révolutionner le secteur.

Success story

L’histoire de MEKSA démarre en 2005 lorsque Sabry Ziadi, installé à l’étranger décide de rentrer au Maroc pour reprendre une petite activité existante d’extrusion PVC afin de la développer. Aujourd’hui, 10 ans plus tard, MEKSA s’impose comme un acteur de référence dans le secteur de la fermeture au Maroc, offrant des solutions techniques adaptées à des applications aussi diverses que celles des fenêtres en PVC, volets roulants, persiennes, moustiquaires, motorisations et accessoires…
aujourd’hui synthétisés dans un bloc fenêtre complet prêt à poser : l’ECO-BLOC.

Un produit révolutionnaire

Concrètement, l’ECO-BLOC est un kit complet fabriqué entièrement en usine et livré sur mesure aux menuisiers pour être assemblé, en atelier, et installé sur chantier.
Il s’agit d’un encadrement en PVC incluant un coffre, un volet roulant, des guides, un mécanisme de levage (manuel ou motorisé) ainsi que des couvre-joints
« clipsables » sur l’ensemble du cadre. Il revient au menuisier qui a la liberté de choisir la nature des vantaux de fenêtres, aluminium ou PVC, suivant prescription, de l’assembler et le poser.
Une fois assemblé en atelier le produit est livré sur chantiers à raison de 7 ECO-BLOCS par palette. Sur le plan pratique, la pose sur chantier de s’effectue dans un premier temps par le retrait des vis provisoires, puis s’ensuit une fixation avec vis définitives et fixation des couvre-joints par « clipsage ».

L’ECO-BLOC est un produit destiné aux menuisiers installateurs et aux entreprises de construction tous corps d’état, pour leur faciliter la tâche tout en leur permettant de livrer un produit de qualité industrielle. Selon Sabry Ziadi, directeur général de MEKSA « L’efficacité de l’ECO-BLOC réside, notamment, dans son aspect pratique et économique puisqu’il permet de gagner beaucoup de temps et d’argent ». Par ailleurs, l’ECO-BLOC est aussi un produit écologique grâce au PVC qui est un matériau qui présente plusieurs qualités : isolant thermique, phonique, recyclable à 100%, résistant au feu et aux UV, etc.

Sabry Ziadi, explique que « l’ECO-BLOC fait partie de la dernière famille de nos produits. Il est l’aboutissement logique de la recherche et du développement auxquels s’est attelée la société depuis maintenant 5 ans. Celle-ci a commencé à mettre au point un ensemble de produits dont le développement chronologique et progressif a conduit, in fine, à la conception de l’ECO-BLOC qui se retrouve être la solution la plus économique sur le marché. Aujourd’hui, partant du caisson en PVC, grâce auquel il n’était plus nécessaire de créer la réserve en béton pour volets roulants, on a trouvé une solution pratique, économique et écologique qui complète le processus, parce qu’elle offre un bloc complet accueillant le cadre-fenêtre et ses accessoires. Le tout à installer, en une seule opération, en pas plus de 7 minutes, montre en main ».

L’autre grand avantage de l’ECO-BLOC réside dans le fait qu’il s’agit d’un produit industriel, offrant une grande qualité régulière en termes de finition. Livré sur mesure, le menuisier fait des économies au niveau des chutes et du temps dévolu 
au façonnage.
Par ailleurs, l’ECO-BLOC de MEKSA est une première, dont le brevet est en cours, puisque c’est pour la 1ére fois qu’un produit, tout en PVC, est ainsi présenté.

Une entreprise dédiée à l’innovation

Selon le management de MEKSA, la nécessité d’innover a toujours été au cœur de l’activité de l’entreprise. Sur ce registre, Sabry Ziadi explique que « Contrairement à d’autres pays développés, au Maroc, la fenêtre PVC n’a pas vraiment percé, essentiellement parce que nous n’avions pas de réglementation thermique exigeant des bâtiments avec des performances thermiques. La1ére réglementation thermique date de novembre 2015 et n’est pas tout à fait entrée en application. De plus, les logements sociaux ne sont pas concernés. Donc, le champ d’application n’est pas encore très vaste.

On a continué à développer notre gamme de produits à partir du volet roulant en PVC puis en aluminium pour pouvoir aujourd’hui fournir tout type de menuiseries industrielles : des caissons, des persiennes, des moustiquaires, des coffres tunnels, des brise soleil…».

Interview de SABRY ZIADI, Directeur Général MEKSA

sabri-ziyadi

Quelle est votre stratégie commerciale relative au nouveau produit ECO-BLOC ?

Ce produit a été conçu suite a de très nombreux échanges avec nos principaux clients et partenaires. Ceux –ci démarraient toujours de la même manière : aujourd’hui vous travaillez d’une certaine façon ; selon vous que faudrait-il améliorer pour offrir un meilleur produit et renforcer

vos chances d’être retenus lors des appels d’offres ?

A l’écoute attentive de nos clients, nous avons, ainsi, consigné des centaines de critères qui étaient, selon eux, des facteurs clés et déterminants dans leur succès. Nous avons ensuite classé ces différents critères qui concernaient tant le produit que le service.

Au final, et après analyse, nous avons noté que le client cherche :
– un produit facile à poser qui limite le temps passé sur le chantier ;
– un produit fiable permettant de diminuer voir supprimer les interventions du service après vente (SAV) ;
– à réduire et limiter le temps passé sur un chantier ;
– à pouvoir livrer et poser le produit rapidement ;
Dès le démarrage de nos recherches, notre objectif et ambition étaient d’apporter une solution nouvelle qui répondait au desideratas de nos clients et qui pouvait les accompagner dans tout le processus : de la livraison à l’installation, tout en satisfaisant l’utilisateur final : un bloc fenêtre complet, commode, résistant et pratique.

Quelles sont vos attentes, en termes de part de marché ?

Dans un premier temps notre ambition est d’être présents à travers tout le territoire national. Avec ce que nous incluons dedans comme savoir et commodités, notre produit est moins pondéreux. D’ailleurs nous avons de gros clients un peu partout au Maroc avec des prix très compétitifs ! Dans un second temps, notre développement en Afrique et à l’international d’une manière générale ne pourra se faire qu’a travers un de nos clients.

Nous ne visons pas de parts de marché et notre objectif est de maintenir notre croissance. Nous ne cherchons pas le monopole, qui est d’ailleurs préjudiciable, mais souhaitons continuer sur un rythme de croissance sain accompagné d’une maitrise de celle-ci, soutenu par la collaboration de clients et partenaires sérieux qui s’engagent avec nous dans une relation durable et constructive qui nous permet de développer notre marque. Dans notre secteur la prudence est de mise et il est préférable d’avancer doucement mais surement.

Finalement, les menuisiers deviennent vos meilleurs ambassadeurs ?

Les menuiseries industrielles et les installateurs ont toujours été nos meilleurs ambassadeurs. Mais, comme toujours, le dernier mot revient au client final qui lui est le dernier juge de notre produit !

MEKSA est une entreprise qui innove depuis sa création, pouvez-vous nous éclairer sur vos prochains produits ?

S.Z : Nous pensons en effet que l’innovation est un vecteur de développement primordial. Mais au delà de cet aspect, développer un nouvel article est un processus fascinant et extrêmement sain pour l’entreprise. La recherche et développement permet de mobiliser toutes les équipe de 
la société autour d’un même projet, une même finalité. Nous assistons alors à un sentiment d’appropriation et de responsabilité qui fait que le nouveau produit devient, en fin de compte, le « petit bébé » de chaque membre de l’équipe. Finalement c’est le meilleur des team-building.

Aujourd’hui, je ne peux pas vous dire quelle sera le prochain produit. Nous avons des idées qui sont en train de murir mais pas de prise de décision encore. Par contre, ous n’avons pas terminé de réfléchir et travailler pour voir l’ECO-BLOC s’installer durablement dans les logements.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 144 – Novembre 2016

Lire l’article sur Archimedia.ma

Top