ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > L’avenir souterrain de Singapour

L’avenir souterrain de Singapour

A Singapour, la superficie terrestre manquante se fait de plus en plus ressentir. Malgré son expansion sur la mer et ses gratte-ciel vertigineux, la Cité-Etat est en quête d’espace. Afin de palier aux besoins de logements des habitants, ces derniers ont imaginé une expansion souterraine.  

Après son premier pari de construire sur la mer (poldérisation), Singapour imagine une expansion souterraine sur le schéma canadien. Singapour n’est pas à son coup d’essai, puisque cette dernière abrite déjà une autoroute de 12km – la plus longue d’Asie du Sud-Est -, un métro, des dépôts de ressources minières et un circuit d’air conditionné. Grace à une technologie de pointe (carte 3D (Trois dimensions), cartes du sous-sol), ce projet débouche sur de nombreux avantages. A savoir celui de diminuer le besoin en refroidissement des constructions sous terre, d’éviter les embouteillages à l’entrée de la ville, mais aussi et surtout de libérer de l’espace pour les nouveaux occupants. 

Cependant une prouesse architecturale doit être accomplie, car pour construire sous terre il faut exploser la roche ce qui est impossible dans le cas de la cité-Etat, souligne Chu Jian professeur d’ingénierie à l’Université technologique Nayang. Malgré les inconvénients, de nombreux pôles imaginent des futurs locaux souterrains comme l’une des universités de Singapour, NTU, qui réfléchit à construire des laboratoires et des classes en sous-sol.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°177 – Novembre 2019

Top