ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > INDEX DUBAI : la Maison de l’Artisan, une présence marquante

INDEX DUBAI : la Maison de l’Artisan, une présence marquante

stand la Maison de l’Artisan

Interview avec ABDELLAH Adnani
Directeur Général MAISON DE L’ARTISAN

ABDELLAH Adnani Directeur Général MAISON DE L’ARTISAN

Quelle est la raison de la présence de la Maison de l’Artisan au Salon INDEX 2017 qui se déroule à Dubaï ?
Abdellah Adnani : Comme vous le savez, la Maison de l’Artisan est un établissement public chargé de la promotion de l’artisanat et de l’entreprise artisanale et parmi ses missions il y a la participation aux salons professionnels et foires commerciales. C’est donc pour cela qu’on est là avec six entreprises artisanales qui couvrent toutes le domaine de la décoration d’intérieur. Index est un salon qui est très important pour nous, et qui est d’ailleurs toujours programmé dans notre plan d’action annuel.
Cela fait huit ans qu’on participe à ce salon qui représente un hub pour les entreprises : c’est le lieu de rencontre et de promotion de l’artisanat marocain dans le Moyen-Orient.

Est-ce qu’il y a eu des retombées concrètes pour les entreprises marocaines lors de ces éditions ?
A.A : Bien sûr, pas mal d’entreprises ont signé des contrats importants et ont été satisfaites de leur participation. De plus, bon nombre d’entre elles ont carrément  leur showroom ici maintenant.  La présence de l’artisanat marocain dans ce salon est une occasion pour promouvoir le Maroc, ainsi que le raffinement de l’architecture d’intérieur marocaine.

Quelle est la typologie des clients intéressés par l’artisanat marocain ?
A.A : Généralement, les émiratis et les ressortissants des autres pays voisins, comme le Qatar et l’Arabie Saoudite qui désirent décorer leur intérieur à la marocaine : salon marocain, luminaires artisanaux, poterie, etc.

Quelle est la caractéristique de cette édition 2017 ?
A.A : Personnellement, j’ai constaté une vraie relance de ce salon et nos exposants ont fait beaucoup de contacts ces derniers jours.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°152 – Juillet 2017

Laisser un commentaire

Top