ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Interview avec Alain Tisseyre, acousticien

Interview avec Alain Tisseyre, acousticien

« Notre approche en matière d’acoustique est basée sur des maquettes 3D et notamment pour l’aménagement des espaces ouverts dans le tertiaire.  C’est avec cette base que nous pouvons alimenter les BIM ».

Alain Tisseyre dirige et anime un cabinet de consultants acoustique international parmi les plus importants dans le monde.  A l’occasion de la conférence qui sera organisée par Archimedia le 16 avril à Casablanca  sur le thème LE BUREAU DE DEMAIN Il donnera une conférence exclusive sur l’acoustique des espaces tertiaires et des salles de conférence. Il abordera également l’acoustique sous l’angle du BIM. « En matière d’enveloppes et environnemental le BIM acoustique environnemental n’existait pas, c’est nous qui l’avons développé et l’appliquons au quotidien ».affirme-t-il.

L’acoustique dans les espaces tertiaires de travail demande-t-elle une approche spécifique?
« Les approches réglementaires en matière acoustique sont simplistes. Nous avons développé une approche  basée sur la modélisation  des ambiances sonores des locaux en activités car elle seule permet de dimensionner les implantations des postes de travail, le choix du mobilier  et ce en coordination avec le traitement acoustico-architectural ».

Est-ce un facteur d’efficacité ?
« L’efficacité de cette approche est double : optimisation de la conception des agencements des espaces et communications auprès des acteurs dont le CSE  (comité social et économique ancien CHSCT) ».

Les produits industriels proposés sur le marché sont-ils vraiment efficaces ?
« Paradoxalement ce ne sont pas les produits acoustiques qui font l’efficacité acoustique mais les traitements et matériaux acoustiques qui doivent être en harmonie avec l’aménagement architectural et mobilier. Il n’y pas de bonne ou mauvaise solution, il faut une solution intégrée ».

Les espaces de conférences et lieux de réunion sont souvent des lieux inaudibles. Comment peut-on remédier  à ça ?
« L’intégration des équipements multimédia dans un lieu doit être une réponse aux fonctions reçues par ce lieu. L’aménagement architectural en découle, les aménagements acoustiques doivent compléter la réponse architecturale : matériaux acoustiques sur mesure / intégration des équipements multimédia dans l’architecture ».

Vous êtes un des premiers experts à intégrer acoustique et BIM. C’est une notion qui peut apparaître difficile à appréhender. Pouvez-vous nous éclairer sur ce sujet ?
« Notre approche en matière d’acoustique est basée sur des maquettes 3D et notamment pour l’aménagement des espaces ouverts dans le tertiaire.  C’est avec cette base que nous pouvons alimenter les BIM. En matière d’enveloppes et environnemental le BIM acoustique environnemental n’existait pas, c’est nous qui l’avons développé et l’appliquons au quotidien ».

Votre agence étant implantée à Toulouse (siège) Paris, Pékin et Rabat où vous habitez. Les professionnels marocains  font-ils souvent appels à vos services d’expert ?
« Bien sûr nos chantiers au Maroc sont très nombreux ; soit pour répondre à de la commande publique : extension du Parlement, Bank al-Maghrib, musée d’art contemporain, philharmonie de Rabat ; CHU de Rabat …. soit pour répondre à la commande privée : université de médecine de Casablanca, Hôpital Bouskoura, Tour BMCE, Tour BCP, Tour CFC, Faubourgs d’ANFA, LOT 52,…. ».

Quelles sont les principales références mondiales dont vous êtes le plus fier ?
« L’opéra classique chinois LANGFAN de PEKIN, la salle de concert 5000 porte Maillot Paris, la salle d’opéra 2500 Acropolis à Nice, le bâtiment de la Présidence de l’Europe Berlaymont Bruxelles (voir Euronews), les opérations pilotes en acoustiques urbaines dans la mégapole de ChongQing en Chine… ».

Vous allez donner une conférence à Casablanca le 16 avril  lors du séminaire annuel organsiné par Archimedia, portant sur LE BUREAU DE DEMAIN. Qu’apporterez-vous de nouveau dans votre conférence eu égard à la nouvelle conception, plus flexible, des espaces?
« Les clefs des échanges architecte-acousticien sont le gage d’une réponse acoustique intégrée dans la conception de l’aménagement des espaces, afin de répondre aux besoins fonctionnels et de confort indispensables aux espaces  tertiaires modernes. ».  

Top