ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Ieoh Ming Pei, une étoile qui s’éteint

Ieoh Ming Pei, une étoile qui s’éteint

Ieoh Ming Pei

Aujourd’hui, le monde de l’architecture vient de perdre un symbole. L’architecte Ieoh Ming Pei, célèbre auteur de la pyramide du Louvre à Paris, est décédé ce jeudi 16 mai 2019 à l’âge de 102 ans.

Il fut, de son vivant, le dernier des grands architectes modernistes. Ieoh Ming Pei, architecte américain d’origine chinoise, est une figure iconique de l’architecture.
Titulaire du Pritzker en 1981, il sera récompensé par plusieurs prix prestigieux, tel que la médaille d’or de l’Institut Americain d’Architecture en 1979, ainsi que la Grande médaille d’or de l’Académie française d’architecture en 1981.

Nous lui devons plusieurs œuvres emblématiques dans le monde, dont la pyramide du Louvre, symbole de paris, qui lui sera directement confiée par François Mitterrand en 1981. Il signera, entre autres, la Banque de Chine à Hong Kong, la National Gallery of Art à Washington ou encore le Centre des congrès et des expositions à New York, pour ne citer que ceux-ci.

« Une architecture qui dure doit avoir des racines » – Ieoh Ming Pei
L’architecture de Ieoh Ming Pei est résolument moderne : elle est tournée vers l’avenir tout en étant ancrée dans son passé. Tout au long de sa carrière, il défendra une vision forte de la modernité, en portant une considération profonde pour l’Histoire. I.M Pei refusera ainsi d’adhérer au style international, dominant à l’époque, et privilégiera des solutions plus contextuelles.

Lina Meskine

Top