ICI
ACCUEIL > EVENEMENTS > Eurobois 2016, atteint les objectifs assignés

Eurobois 2016, atteint les objectifs assignés

Du 15 au 18 novembre dernier, s’est tenue l’édition 2016 de ‘’Eurobois’’, le rendez-vous biennal de la filière bois. Cette édition préparée par et pour les professionnels a tenu toutes ses promesses en plaçant l’innovation au cœur de son programme et en proposant de nombreux temps forts concrets et prospectifs. Mais aussi en enregistrant un bilan plus que positif aussi bien en termes d’offre présentée par les fabricants que de fréquentation par les professionnels.

Des chiffres significatifs

La réussite d’Eurobois 2016 se traduit inéluctablement par plusieurs chiffres qui en disent long sur ce salon international. De fait, cette édition a été marquée par la présence de 328 exposants et marques mobilisés, la visite de 20 000 professionnels sur les 4 jours, 30 % d’exposants présents pour la première fois sur le salon, 35 % d’exposants internationaux issus de 15 pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Italie, Espagne, Suisse etc.), 7 % de visiteurs internationaux, plus de 41% du visitorat issu de territoires hors de la région Auvergne Rhône-Alpes, plus de 70% des visiteurs sont des décideurs, en plus d’un visitorat qualitatif représentatif de tous les secteurs d’activité de la filière bois.

Une édition fédératrice

Autre caractère marquant de cette édition, l’évidence du fait que les acteurs rassemblés, exposants et visiteurs, ont exprimé la nécessité de se regrouper, d’échanger, de développer leur collaboration, de partager des moments de convivialité mais aussi de faire le point sur les actualités et nouveautés de la filière. Autre signe probant du caractère fédérateur de cet événement, la présence de nombreux institutionnels lors de l’inauguration du salon le mardi 15 novembre.

eurobois-2016

Temps forts

Eurobois 2016, c’est aussi un salon dynamique rythmé par de nombreux temps forts. On citera notamment les Techniques Days qui se sont déroulées tous les jours du salon et durant lesquelles FINNSO BOIS, en partenariat avec le Bois International, a proposé 44 ateliers de formations techniques aux professionnels sur les enjeux majeurs de la filière,
à savoir :

– Les différentes techniques de fabrication du CLT,
– Les parcs à grumes et les entrées de scierie : choisir sa bonne écorceuse,
– Le déroulage, solution pour les gros bois : technologie et applications d’avenir !
– Les scanners de billons : choisir le bon modèle selon les applications,
– Modifications thermiques des bois : solution pour les bois européens ?

On citera également le programme de conférences mises en scène au cœur d’un plateau TV, ainsi que l’organisation de plus de 25 conférences et tables-rondes qui se sont tenues sur le plateau TV totalement ouvert au public, animé par BatiJournal TV, avec le soutien de l’interprofession nationale France Bois Forêt.

eurobois-2016-2

Trophées de l’Innovation

Eurobois 2016 a récompensé 6 lauréats dans le cadre des Trophées de l’Innovation organisés en partenariat avec Bois Mag. Ces trophées récompensent et encouragent l’innovation de la filière bois et valorisent également la créativité et la qualité des produits, services et technologies présentés sur le salon. Lors de la remise des prix, le jury a souligné la belle dynamique des exposants et des innovations présentées, répondant concrètement aux besoins du marché avec une prise en compte toute particulière des enjeux environnementaux, sociétaux et de la sécurité.

La rédaction

Des enjeux cruciaux

Pour le président de France Bois Foret, Cyril Le Picard, « la filière doit prendre conscience que chacun de ses maillons est essentiel au dynamisme de l’ensemble. C’est une filière dont les chaînes de valeur doivent s’améliorer, avec notamment une progression des marges, et qui est source d’emplois non-délocalisables. Par exemple, le développement du bois énergie depuis 6 ans démontre la capacité à développer des gisements de croissance, générateurs de revenus complémentaires. La profession doit réaliser que le bois n’est pas rare, mais précieux : c’est un matériau innovant et d’avenir. Un autre enjeu est de prendre le virage de l’international, qui constitue un appel d’air très important : le bois français est reconnu pour sa qualité, de fortes opportunités sont donc à saisir à l’export. »

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 146 – Janvier 2016

Lire l’article sur Archimedia

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Top