ICI
ACCUEIL > DOSSIERS > Construire ensemble la ville de demain, Les expériences Belges et Marocaines

Construire ensemble la ville de demain, Les expériences Belges et Marocaines

la ville de demain

Impliqué depuis sa création dans les grandes problématiques relatives à l’avenir des villes et de l’urbanisme, l’Ambassade de Belgique au Maroc en partenariat avec le Groupe ARCHIMEDIA a récemment organisé, à Casablanca, une conférence dédiée aux smart cities avec pour thème : Construire ensemble la ville de demain. Une réussite sur toute la ligne.

La conférence qui a pour thème : Construire ensemble la ville de demain a rencontré un fort succès, s’est caractérisée par le nombre d’intervenants de qualité, comme S.E Monsieur Marc Trenteseau, Ambassadeur de Belgique au Maroc, Hicham Berra, Directeur de la Politique de la Ville, du Ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Mohamed Amine El Hajhouj, Directeur Général de la SAZ, ainsi que des universitaires belges concernés directement par cette problématique.

La conférence : Construire ensemble la ville de demain, a aussi été une occasion en or pour voir de près les divers aspects et interrogations liées à l’émergence des villes intelligentes.

Grâce aux interventions pertinentes des participants, l’assistance a pris conscience des véritables enjeux de la ville de demain ainsi que des challenges qu’elle impose tant sur le plan humain que sur le plan technique.

Par ailleurs, cette conférence de haut niveau a permis un échange d’expériences en termes de réalisation de la ville intelligente, entre Marocains et Belges.

La rédaction

Hicham BERRA
Directeur de la Politique de la Ville
Ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville

« La ville de demain : une question d’intelligence »

 

H.B : Beaucoup de gens confondent la ville intelligente avec la ville connectée : ce qui n’est pas le cas ! Est-ce que parce que vous avez un smart phone ou le wifi chez vous que vous êtes intelligent ? Pas forcément. Ce sont les choix que vous faites pour organiser votre vie qui peuvent faire de vous une personne intelligente. La ville est un système qui a ses propres logiques, et donc est-ce qu’une ville est intelligente simplement parce qu’elle utilise de nouvelles technologies ?

On parle à la fois de la tendance à l’urbanisation et de la tendance à la désurbanisation. Un certain moment la ville refoule et la population rejette la ville. La première intelligence pour une ville consiste à savoir comment organiser son espace pour être ergonomique. L’ergonomie est très importante dans une ville intelligente.

Manhattan qui a le plus faible impact environnemental au monde, connait une hyper-concentration, mais en même temps elle est très bien structurée et organisée.

Au Maroc, à l’instar  d’autres pays en voie de développement, il faut utiliser des technologies que nous sommes en mesure de maitriser, de nous les approprier et de les gérer avec les moyens dont on dispose. Nous devons donc créer  des villes intelligentes adaptées à la réalité, et dont l’intelligence nait de leurs véritables besoins. Une ville doit créer ses propres conditions d’innovation par rapport à ses besoins spécifiques. Si demain on réalise une ville nouvelle totalement intelligente en allant chercher ce qui se fait ailleurs et le transposer comme modèle chez nous, ça ne marchera pas !

Projet de la nouvelle ville de Zenata

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°157 – Janvier 2018

Top