ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > ARCHITECTURE > Confort et habitat : l’adaptabilité des logements au menu de la 13° édition

Confort et habitat : l’adaptabilité des logements au menu de la 13° édition

l’adaptabilité des logements dans le confort

Marie Pascale Forget
Directrice générale
Forget Flammes

« Comment concevoir une cheminée à foyer fermé et esthétique tout en procurant une réelle autonomie énergétique en hiver ?»

Marie Pascale Forget : L’homme depuis la nuit des temps est fasciné par le feu et ses plaisirs. N’oublions pas que le feu dans les premières tribus était le signe du pouvoir et que ceux qui avaient appris à le domestiquer pouvaient réchauffer leur famille aux saisons froides, éloigner les prédateurs, cuire les aliments, éclairer la nuit…
Parce que les énergies fossiles sont de plus en plus onéreuses et que nous nous devons de préserver notre Planète en respect des accords internationaux sur l’Environnement, le bois énergie, combustible naturel peu énergivore et peu polluant quand il est maitrisé est la solution idéale et adaptée pour chauffer les habitations.
Le bois est le combustible  le moins cher et le moins sujet aux spéculateurs des marchés boursiers. Les foyers fermés, inserts, poêles à bois, poêles à granulés permettent de chauffer les intérieurs des habitations à moindre cout. Le rapport est de 1 a 4 entre une maison chauffée au bois et une maison chauffée au gaz ou à l’électricité.

Les appareils, posés toutefois dans des normes strictes car nous « jouons «  avec le feu offrent un panel sans aucune commune mesure de formes et de tailles contrairement aux cheminées traditionnelles et surtout permettent de chauffer l’intérieur de toutes les habitations . La chaleur récupérée par le foyer est ainsi envoyée par le biais de gaines dans toutes les pièces.
En effet le rendement des foyers fermés oscille entre 75 et 80% contrairement aux foyers ouverts qui ne restituent la chaleur qu’à une hauteur maximale de 15 %. Lorsque l’on sait qu’il fait dans l’âtre d’une cheminée 400°C au minimum, soit vous récupérez 60°C soit vous récupérez 320°C… De plus les foyers fermés sont suffisamment bien étudiés pour  dégager un minimum de CO2 et de fines particules préservant ainsi la santé des utilisateurs.
Ainsi les foyers fermés ou les inserts (foyers qui s’intègrent dans une cheminée à foyer ouvert) sont de réels appareils de chauffe pour les habitations. En l’absence de conduits de cheminées, les poêles à granulés (petits cylindres de 6 à 10 mm de diamètre et de 10 à 50 mm de longueur faits de sciure compressée de bois) peuvent être installés dans les habitations ne demandant qu’une évacuation en façade. Toutes les habitations peuvent donc avoir la possibilité d’être chauffées au bois ou ses dérivés.
Nous insistons toutefois sur les normes, les obligations et les règles  qu’imposent l’installation de ces appareils et l’emploi de produits techniques adaptés à résister à la chaleur, à l’action chimique des produits de combustion et des condensats éventuels ( protection contre les risques de corrosion et bistrage par exemple) et ainsi d’exiger que les installateurs vous fournissent les plaques signalétiques des conduits ou des gaines attestant de leur résistance pour éviter tous les problèmes dans l’emploi de produits non appropriés à la Fumisterie.
La prise de conscience doit être collective, même en l’absence de normes, nous ne pouvons pas intenter à la vie d’autrui.

Flavio MARZI
Directeur général – TECHALIT

«  Pourquoi les baies vitrées ELVIAL à rupture thermique représentées exclusivement par TECHALIT au Maroc, homologuées ce par l’IFT ROSENHEIMn le plus sévère organisme de certification européen, offrent-elles le meilleur rapport qualité/prix du marché ? ».

Flavio Marzo : TECHALIT est une entreprise installée au Maroc depuis 3 ans après plusieurs années d’expérience en Italie et ailleurs. La société est spécialisée dans la production et la pose d’ouvrants de fenêtres, de murs rideaux et dans la menuiserie aluminium, de moyenne-haut et haut standing. Elle s’adresse à des projets qui adoptent une ligne très complète de profilés européens spécifiquement conçus  pour sa production. Avec un design purement italien, le tout assemblé à une coupe thermique avec des prestations thermo-phoniques très élevés. À ce jour l’entreprise réalise majoritairement ses travaux avec les professionnels.
Elle est aussi spécialisée dans la conception et la réalisation des murs rideaux, des portes automatiques, des fermetures extérieures en aluminium, des fermetures de bâtiments, des volets roulants, des rideaux métalliques, et des verrières.
Lors de ce séminaire organisé par le groupe Archimedia, et qui traite de la notion de confort dans le bâtiment et les nouvelles exigences de ce concept aujourd’hui, il nous est apparu important de parler de confort qu’offre les baies vitrées coulissantes à rupture thermique, du meilleur rapport qualité-prix et que nous présentons au Maroc en exclusivité.
En effet, nos baies vitrées coulissantes sont toutes à rupture thermique, donc énergétiquement performantes et homologuées CE par l’IFT Rosenheim et TUV Nord Allemagne, parmi les plus sévères organismes de certification Européens.
Elles offrent également le meilleur rapport qualité prix sur le marché, des garanties et des performances élevées. Le système Elvial en profilés aluminium à rupture de pont thermique et double vitrage, assure une température de surface de la menuiserie > 15°C avec une température intérieure de 22°C et une température extérieure de 0°C. Ce qui supprime tout risque d’atteindre le point de rosée (vers 13°C avec une humidité relative de 60% à l’intérieur).

Ces profilés offrent aussi par conséquent  un degré très élevée d’isolation phonique. Pour conclure, l’installation d’une baie vitrée coulissante ajoute beaucoup de cachet aux domiciles ou aux bureaux. De cette façon, les pièces sont constamment ensoleillées, avec des vues dégagées. Ce type de baies vitrées est étanche à l’eau et à l’air, afin de protéger l’intérieur en cas de pluie ou de rafale de vent. Un bénéfice esthétique et pratique pour tout type de bâti. »

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°164 – Août/Septembre 2018

Top