ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > ARCHITECTURE > Confort et habitat : l’adaptabilité des logements au menu de la 13° édition

Confort et habitat : l’adaptabilité des logements au menu de la 13° édition

l’adaptabilité des logements dans le confort

El Mahdi LAHBABI
Responsable Développement et Service
Pôle Distribution – VENTEC

« Les poutres froides restent la meilleure solution pour les clients les plus exigeants en terme de nuisance sonore»

El Mahdi Lahbabi : Les nouvelles exigences Européennes et les produits s’y conformant, convergeant tous vers le même objectif des architectes et bureaux d’études, celui de concevoir un bâtiment écologique, à savoir :

• Les normes F-Gaz, liées aux rejets des fluides frigorigènes disponibles  à ce jour sur le marché marocain et le nouveau fluide R1234ze à presque 0 émission à effet de serre.
• Les exigences Eco-Design, qui concernent des ratios minimum acceptables en terme d’efficacité énergétique saisonnière des machines commercialisées, le résidentiel est concerné par le SEER (ratio d’efficacité énergétique saisonnière en mode refroidissement) et le SCOP (idem en mode chauffage), puisque la classe énergétique (A ou B) basée sur l’EER et COP est un indicateur dépassé puisqu’il ne reflète pas la consommation réelle d’un produit CVC (Climatisation, Ventilation et Chauffage) dans le bâtiment.
• Le refroidisseur de liquide futuriste 30KAV puisqu’il est déjà conforme aux exigences Européennes 2021, fabriqué au centre d’expertise de Montluel en France, il équipé de compresseur bi-vis Inverter, module hydraulique et ventilateurs à vitesse variable, échangeur en forme de W lui permettant d’atteindre un SEER de 5,5 et une réduction de l’emprunte au sol de 25% Vs gamme précédente.
• Le nouveau ventilo-convecteur 42EP extra-plat conçu avec une hauteur de 15cm, qui reste une révolution sur le marché de l’eau glacée. Grâce à sa hauteur optimisée, l’exploitant peut gagner un étage supplémentaire sur son bâtiment en utilisant ce nouveau ventilo-convecteur, qui sera disponible sur le marché courant 2019.
• La gamme étendue de grilles et diffuseurs Madel fabriquées en Espagne, s’adaptant à toutes les configurations et couleurs de votre plafond, avec des modèles presque invisibles pour les clients et un confort optimal de diffusion de l’air.
• Les poutres froides restent la meilleure solution pour les clients les plus exigeants en terme de nuisance sonore, puisque l’unité installée dans le faux plafond fonctionne sans turbine puisqu’elle est tout simplement alimentée en air neuf via une gaine aéraulique raccordée à une centrale de traitement d’air qui sera installée dans un local technique ou sur la terrasse.

Bertrand BAUGE
Consultant, SYNTHESIA

« Pourquoi la mousse polyuréthane projetée durable, mince et légère est-elle la solution optimale pour isoler tous éléments des locaux et habitations en neuf comme en rénovation ? »

Bertrand Bauge : Nous pourrions dire que tout ou partie de la réponse est dans la question. La mousse polyuréthane est un isolant efficace que nous pouvons projeter sur n’importe quelle surface de façon uniforme, sans rupture et sans pont thermique. Elle va se projeter dans les moindres recoins, emplir les vides…
Cette mousse, du fait de sa performance thermique a une emprise en épaisseur bien moindre que les autres isolants et permet donc un gain de place dans le bâti dès lors qu’on la projette á l’intérieur. Elle est aussi idéale pour isoler en extérieur en façade ventilée ou entre deux murs.

Sa performance á la compression permet de la projeter comme une chape idéale pour enfouir des gaines techniques ou pour rattraper la planéité d’un plancher bois par exemple.
Son étanchéité á l’air, á l’eau et son inertie 60 fois supérieure á une laine de verre pour une épaisseur équivalente, en font un atout idéal pour réduire les consommations de chauffage ou de climatisation.
Sa relative simplicité de mise en œuvre permet d’isoler pratiquement l’ensemble d’un bâtiment du vide sanitaire au toit terrasse. Les obligations de performance thermique qu’imposent les Etats ouvrent des perspectives énormes á ce marché du polyuréthane projeté.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°164 – Août/Septembre 2018

Top