ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > ARCHITECTURE > Confort et habitat : l’adaptabilité des logements au menu de la 13° édition

Confort et habitat : l’adaptabilité des logements au menu de la 13° édition

l’adaptabilité des logements dans le confort

Sanae FARES
Responsable Prescription
VENTEC Maroc

«  Nouvelles normes Eco Design et F-gaz à l’horizon 2021, comment CARRIER a répondu à ces nouvelles exigences à travers le refroidisseur futuriste 30 KAV ? ». 

Sanae Fares : VENTEC Maroc, sponsor officiel de l’évènement, est un acteur dynamique innovateur dans les métiers du bâtiment, expert dans le traitement de l’air (conseil, installation, distribution, service, fabrication) intégrateur de solutions multi-techniques et spécialiste des projets complexes. Groupe citoyen, responsable, partenaire des projets de développement durable.
VENTEC Maroc est depuis toujours leader dans le traitement de l’air et, avec ses 4 filiales (VM Sécurité, Ecowell, CMS et Indus parc) et son enseigne commerciale de Distribution (VM Distribution) il se positionne sur le marché comme l’interlocuteur privilégié pour une offre macro lot multi techniques venant d’une grande maîtrise des activités suivantes :

• Les lots Fluides (HVAC); Climatisation, Ventilation, Chauffage, PCI (protection contre incendie), air comprimé…
• Le froid industriel, les Cuisines (orientées type professionnel et non type résidentiel), le Transport frigorifique;
• Les systèmes industriels (Filtration et traitement de l’air, Ventilation industrielle…);
• La société maîtrise également le courant fort et le courant faible à travers sa filiale VM Sécurité, elle est présente sur le marché du solaire thermique et du solaire photovoltaïque à travers ses deux filiales Ecowell et VM Sécurité.

La RTCM 2015, la réglementation thermique de construction au Maroc, est  valable aussi bien pour les bâtiments non climatisés, pour assurer le confort dans le bâtiment, que pour les bâtiments climatisés afin de réduire la consommation énergétique. Un sujet qui fait polémique en ce moment tant par son texte que par sa non application. On parle même d’échec de la première réglementation thermique du bâtiment au Maroc qui conjugue les 2 approches : prescriptive et performantielle. La mise en place de cette réglementation nécessite un accompagnement notamment la formation des différents acteurs dans le bâtiment, un écosystème favorable, des mesures encourageantes (défiscalisation, subvention…), et la communication et la sensibilisation du grand public.
Nous inscrivons notre action dans la communication et la sensibilisation et affirmons qu’ensemble nous pouvons agir et changer la donne et faire de cette norme un succès plutôt qu’un échec.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°164 – Août/Septembre 2018

Top