ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Casablanca Design Week montre la voie aux apparatchiks de Casablanca

Casablanca Design Week montre la voie aux apparatchiks de Casablanca

Le rideau vient de tomber sur la 2° édition  de la Casablanca Design Week.  Evènement biennal et indépendant engagé en faveur du Design, il a fait vibrer Casablanca pendant une semaine intense au cours de laquelle se sont tenues  des expositions, talks / panels et autres événements de networking. Une réussite  sur tous les plans au nez et à la barbe des autorités Casablancaises.

Une 2° édition a fait vibrer le cœur artistique de Casablanca. Les autorités Casablancaises aux abonnés absents
Cette manifestation annuelle  est initiée et organisée par Houna – plateforme collaborative basée à Casablanca qui joue un rôle de vecteur de questionnement, de discussions et de perspectives d’action.
Les événements qui ont lieu à cette occasion impliquent des designers / créateurs, des entrepreneurs, des universitaires, des institutionnels, des industriels, des passionnés et le grand public. 

La 1ère édition, gratuite et libre d’accès, a eu lieu en 2017, sous le thème « Qu’est-ce qu’on conçoit? Chderna? ». Elle a accueilli 2500 personnes et touché plus de 400 000 personnes en ligne. Une performance qui rendit pâle les autorités de Casablanca en charge de la promotion de la ville. Ils ont assisté pantois et amorphes à un déchainement artistique sans précédent qui a mis, pendant une semaine, la métropole économique marocaine au centre du monde Une prouesse à mettre au crédit d’une « bande » de jeunes animés par une foi inébranlable : celle de placer les designers du Maroc  au diapason mondial.

Poursuivant sur cette formidable lancée une 2ème édition vient de se dérouler du 24 au 30 septembre 2019 à travers plusieurs lieux mythiques au cœur de Casablanca, sous le thème « Mn Hna Lhih – D’ici là ».  Le programme officiel a  consisté en une exposition principale, des scènes de questionnement / prise de parole, ainsi que deux soirées d’ouverture et de clôture. Dans l’objectif de fédérer l’écosystème du design et d’impliquer directement ses acteurs, les évènements principaux ont été accompagnés d’un programme participatif. Différents lieux de Casablanca se sont mobilisé pour partager l’expérience du design avec le grand public. 

A l’instar de ses homologues à l’étranger, la Casablanca Design Week est « La rencontre du Design ». Elle a fait rayonner les créateurs et leurs œuvres sur le plan local et international et impliqué la collaboration de nombreux acteurs de l’écosystème de l’économie créative.

En effet le Maroc connait une vive effervescence et une économie créative visible est en train d’émerger  grâce à plusieurs facteurs : émergence d’événements culturels et de nouveaux concepts de création, engagement de la société civile, appui de la part des institutionnels…  

Pour que cette réalité s’étende, il convient d’amplifier son impact, en intégrant l’ensemble des courants qui animent cette économie. Un effort collectif est donc requis. Le design et le designer sont au cœur de la création, de l’impulsion à la concrétisation, de l’idée à sa réalisation. Ils puisent les outils de leur émancipation dans la force de l’identité marocaine et de son héritage mais aussi dans la capacité à s’arrimer aux inspirations universelles.

Dès lors, la mission de la CDW a été de contribuer à l’émergence d’une scène où le libre accès au design et à la création a permis à chacun d’être acteur et participer au développement humain, économique et social du Maroc. 

Comme elle a  participé au rayonnement du Maroc au-delà de ses frontières tout en démocratisant le design et la création  puisqu’elle s’est fixé comme ambition d’ancrer le design dans le tissu économique et industriel marocain. 

Le programme officiel – curated by houna – consistait en une exposition principale, des scènes de questionnement et des soirées de networking. L’exposition principale a été au cœur de la Design Week. 

Il s’agit d’une expérience immersive qui raconte l’histoire des techniques ancestrales et artisanales d’hier à aujourd’hui. 5 objets cultes du quotidien du marocain ont servi de point de départ pour explorer ce qui fait l’héritage et l’identité du design au Maroc.

Le thème Mn Hna Lhih agit comme passerelle, et amène l’exposition principale à mettre sous les projecteurs les créateurs, artisans et designers qui font le présent et l’avenir du Maroc. On compte parmi les noms associés : Myriam Morabit, Amina Agueznaï, Saïd Maarouf, Amine Bendriouich, Younès Duret, Bouchra Boudoua, Aïcha Beloui, Mahdi Naïm, Jamil Bennani. • Les Design Talks ont été une plateforme de discussion qui vise à faire émerger un état des lieux du design au Maroc, et se sont articulé autour de 3 axes : 
• Design, identité et culture populaire. 
• L’avenir de l’économie créative. 
• La portée internationale du design marocain. 

I-STORY est une expérience d’échange et de partage qui a accueilli des conférenciers invités pour présenter leurs parcours, leurs actions et leur vision.

Deux soirées ont ouvert et clôturé l’expérience de la Casablanca Design Week. Elles ont permis de brasser l’ensemble des courants qui y contribuent. Le Programme Participatif – Curated By The Design Community – a fait Battre Le Cœur De Casablanca Au Rythme De La Design Week

Le programme participatif a consisté en un ensemble d’évènements qui ont lieu dans le sillage de la Casablanca Design Week, avec pour ambition : 

• De positionner Casablanca comme capitale créative et l’imprimer sur la carte du Design. 
• De fédérer les acteurs du design casablancais autour d’un socle commun. 
• De les impliquer directement pour qu’ils partagent leur expérience du design avec le grand public. 
• L’appel à participation et la démarche de rassemblement adoptée ont permis à la manifestation de mobiliser de nombreux espaces partenaires, notamment : 

o  Lieux culturels : Institut Français de Casablanca, Institut Cervantès, Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui, Villa Delaporte, Studio des Arts Vivants, … 
o Galeries, ateliers de créations et agences : Galerie Nadar, GVCC, Casart Urban Gallery, Atelier de l’Observatoire, Atelier de création Mounier & Bouvard, Espace Cactus, … 
o Hôtels et restaurants : Sofitel, Hyatt, Onomo, Oncle Blend, Fence, TAO,
o Écoles d’art et d’architecture : École des Beaux-arts, Artcom, Académie des arts traditionnels, ESAV Marrakech, … 
o Boutiques et showrooms : La Fabrique, Ishq, TO Concept Store, Clay Concept Store, ArtCo, Espace Morettina, … 

Les évènements développés en collaboration avec des partenaires ont pris différentes formes : installations, performances, expositions, workshops, talks, résultats de concours et remises de prix, open studios et portes ouvertes, soirées cocktail / signature.

En attendant la 3° édition, qui va faire vibrer encore une fois la scène artistique, les promoteurs et initiateurs de la CDW savourent  leur succès. En attendant, la ville, Casa Events comptent les sous qu’ils ont économisés pour les redistribuer aux organisateurs d’évènements étrangers !

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°178 – Décembre 2019

Top