ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Le biomimétisme, au cœur du concours Eiffel 2019

Le biomimétisme, au cœur du concours Eiffel 2019

Biomimétisme

« Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur ! », a dit Léonard de Vinci. Cette invitation du génie italien est au cœur de la cinquième édition du concours Eiffel, dont le sujet est : « Architecture & Biomimétisme ». La 5° édition du concours Eiffel est lancée avec un sujet original et prometteur : « Architecture et Biomimétisme ».

La Fondation de la Société de la Tour Eiffel explique que « La nature et le vivant offrent une formidable bibliothèque de solutions de formes, de processus, de stratégies et d’écosystèmes. L’intérêt pour les sciences émergentes, caractéristique de la personnalité de Gustave Eiffel, devrait conduire les apprentis architectes et ingénieurs d’aujourd’hui à proposer de nouvelles solutions de structures, d’enveloppes et d’équipements de fonctionnement…Les projets bio-inspirés devront associer inspiration formelle, pertinence esthétique, intelligence technique et fonctionnelle, conception prospective et approche écosystémique. Leur cohérence et le caractère audacieux des propositions architecturales, des matériaux et des formes en regard des enjeux tant bio-inspirés, sociologiques et urbains, qu’environnementaux et économiques seront fort appréciés ».

Le Concours est réservé aux étudiants majeurs inscrits pour l’année 2015-2016 dans les écoles publiques ou privées françaises d’architecture, d’architecture & de paysage ainsi que les écoles d’ingénieurs françaises. Ils devront concourir en équipe de 4 étudiants maximum, composée au minimum d’un étudiant en architecture et d’un élève ingénieur. Pour cette édition, 68.000 euros de gains seront décernés aux lauréats, dont la moitié pour le seul premier prix. Les préinscriptions sont ouvertes depuis le 30 avril 2019 et se clôtureront le 15 juillet prochain. Les dossiers devront être remis avant le 15 septembre pour que le jury puisse délibérer en novembre. Les lauréats seront désignés en décembre lors d’une cérémonie.

Pour l’anecdote, la tour Eiffel serait l’une des premières structures biomimétiques au monde. Gustave Eiffel se serait en effet inspiré de la forme du fémur, l’os le plus long et le plus résistant du corps humain pour concevoir la Dame de fer.

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°173 – Juin 2019

Top