ICI
ACCUEIL > EDITORIAL > L’architecture vertueuse serait-elle au bout de nos crayons ?

L’architecture vertueuse serait-elle au bout de nos crayons ?

Fouad Akalay : architecture vertueuse

Le ministère de l’Équipement vient de lancer un projet qui devrait déboucher, à terme, sur un guide de la conception bioclimatique des projets d’équipements publics.

Ce guide devrait être mis à la disposition « des cadres et techniciens de la Direction des équipements publics et des autres intervenants dans le secteur des bâtiments publics » leur permettant de comprendre les bases et les techniques de la construction bioclimatique et pouvoir améliorer le confort thermique de ces bâtiments.

Cette initiative peut paraitre quelque peu saugrenue et inappropriée puisqu’elle pourrait être interprétée comme une entrave à la création architecturale car elle procurerait aux agents de l’administration le pouvoir de contrôler l’ensemble du parti pris architectural, au détriment de la réflexion de synthèse, dont le rôle est dévolu à l’architecte. Lui seul a la maitrise globale du projet et peut faire les arbitrages nécessaires dans la forme, la fonction, la distribution, l’orientation, la règlementation etc.

D’un autre côté, mettre à la disposition des agents de l’administration une base de connaissance en architecture bioclimatique leur permettra de mieux appréhender le processus de création et être en mesure de comprendre le maitre d’œuvre qui, de son côté, devra être plus vigilant et ne pas…

Fouad Akalay

Pour lire l’intégralité de ce document, CDM Chantiers du Maroc n°173 – Juin 2019 est disponible dans les kiosques

Couverture CDM 173

Top