ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > Après Paris le métro londonien chauffe des logements

Après Paris le métro londonien chauffe des logements

Le changement climatique et la crise prévisible de l’énergie fossile poussent à des réflexions nouvelles qui paraissent évidentes aujourd’hui et pourtant jamais entreprises auparavant, c’est le cas des autorités londoniennes qui ont mis en place un chantier de récupération d’une infime partie de la chaleur produite et perdue dans le métro londonien qui va être utilisée pour chauffer, dès cet hiver, un ilot  de 450 maisons situés au nord de la capitale britannique.

Pendant la saison estivale, le processus sera inversé. Au lieu d’extraire la chaleur, la pompe sera utilisée pour envoyer de l’air frais dans les tunnels du métro. L’Autorité du Grand Londres « Greater London Authority » estime que la chaleur perdue notamment dans le métro représenterait 38% des besoins de la ville. Ce chiffre pourrait même atteindre 63% dès 2050. 

Cependant les anglais ne sont pas les initiateurs de cette stratégie puisqu’ils ont  emboité le pas l’expérience de la RATP à Paris qui chauffe, depuis 2018, un immeuble de vingt logements situé dans le 4ème arrondissement grâce à la chaleur récupérée sur la ligne 11. Ce dispositif permet de couvrir en moyenne 35% des besoins en chauffage de l’immeuble. 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°177 – Novembre 2019

Top