ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > ARCHITECTURE > 8 mars : journée de la femme…architecte !

8 mars : journée de la femme…architecte !

8 Mars journée des femmes Archimedia

A l’occasion de la journée mondiale de la femme, Archimedia célèbre ce 8 mars la femme architecte à travers l’histoire de cette noble et grande profession. Nous vous proposons de mettre en lumière le parcours des 5 femmes architectes qui ont laissé une empreinte indélébile dans l’espace et dans le temps.

Zaha Hadid

Née en 1950 à Baghdad, Zaha Hadid a étudié à l’Université américaine de Beyrouth au Liban puis à l’Association architecturale de l’École d’architecture de Londres, où elle a par la suite fondé son cabinet d’architecte. Elle est la première femme dans l’histoire à avoir décroché le Pritzker Price en 2004.
Elle doit son énorme réputation à ses nombreux projets visionnaires, comme ses plans pour l’Opéra de Cardiff, Centre d’Art contemporain ‘’Richard and Lois Rosenthal’’ de Cincinnati, dans le nord de l’Ohio, son Centre national d’Arts contemporains de Rome ou encore un centre scientifique à Wolsburg en Allemagne.

Zaha Hadid

Julia Morgan

Née à San Francisco, Julia Morgane était l’une des premières femmes à obtenir un diplôme en génie civil à l’Université de Berkeley en Californie. Ce qui lui a permis d’etre aussi la première femme admise à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1892.
Elle fonda sa propre agence d’architecture à San Francisco en 1904. Son œuvre architecturale compte environ 800 édifices mais reste surtout connue pour la construction d’Hearst Castle en Californie, pour le William Randolph Hearst à San Simeon. L’immeuble du YMCA dans le Chinatown de San Francisco est également signé par elle.

Julia Morgan

Kazuyo Sejima

Diplômée en 1981 de la Japan Women’s University, elle fonde en 1995 avec Ryue Nishizawa l’agence d’architecture SANAA qui sera le lieu de leur future collaboration, tout en continuant à travailler ses propres projets au sein de son agence personnelle (Kazuyo Sejima & Associates, créée en 1987). Son œuvre se caractérise par son architecture très pure, ascétique, accordant un grand soin du détail, et qui se veut une réinterprétation japonaise de la modernité. L’agence SANAA porte une attention particulière aux espaces incitant la communication entre les utilisateurs.
Ses principales réalisations sont : le studio multimédia d’Oogaki (Gifu) (1997), l’immeuble de logements à Motosu (Gifu) (1998) qui l’a fait connaître en Europe ; le Musée-O à Iiga (Nagano) (1999), le musée d’Art contemporain de Kanazawa, ainsi que la boutique Dior à Tokyo,

Kazuyo Sejima

Norma Merrick Sklarek

Née à Harlem, à New York, de parents Trinidadiens, Norma Merrick Sklarek (Avril 15, 1928 – Février 6, 2012) était un architecte afro-américaine qui a beaucoup œuvré pour les femmes noires dans l’architecture. Elle a été l’une des premières femmes noires à être reconnue architecte aux États-Unis.

Ses réalisations principales sont le San Bernardino City Hall à San Bernardino, en Californie, le Fox Plaza à San Francisco, le Terminal One à l’aéroport international de Los Angeles et l’ambassade des Etats-Unis à Tokyo, au Japon.

Norma Merrick

Odile Decq

Odile Decq a démarré ses études d’architecture à Rennes (en 1973) et où elle a construit avec Benoît Cornette, co-fondateur de l’agence ODBC, son premier bâtiment remarqué, le siège social de la Banque Populaire de l’Ouest (en 1990). En 1996, leur agence reçu le Lion d’or de la Biennale d’architecture de Venise et, en 2001, elle fut retenue pour la réalisation de l’extension du Musée d’art contemporain de Rome inauguré en décembre 2010).
En avril 2007, elle est élue à la direction de l’École spéciale d’architecture puis réélue en 2011 pour un nouveau mandat. Elle est commandeur de l’ordre des Arts et Lettres, chevalier de la Légion d’honneur et a été nommée International Fellow du RIBA, Royal Institute of British Architects. En 2013, Odile Decq est élue Créateur de l’année du salon Maison&Objet.

ODILE DECK

La rédaction

Top