ICI
ACCUEIL > ACTUALITES > 2ème édition du colloque ESPI : un rendez-vous désormais incontournable

2ème édition du colloque ESPI : un rendez-vous désormais incontournable

2ème édition du colloque ESPI

Organisée les 20 et 21 avril derniers à Marrakech, par l’école supérieure des professions immobilières (ESPI), la seconde édition du colloque international, construction, immobilier, et aménagement durable, a encore une fois, été à la hauteur des attentes. Elle a mis en lumière les problématiques les plus urgentes tout en discutant des solutions les plus innovantes.

Cette deuxième édition a confirmé le fait que ce rendez-vous, qui concerne en particulier les professionnels et experts du secteur de la construction, est désormais incontournable, tant la pertinence de ses caractères scientifique et pratique est indiscutable.
Solutions innovantes
Confirmant l’importance de la coopération franco-marocaine dans le secteur, le colloque a commencé par soulever la question des solutions innovantes. De fait, Emmanuel Acchiardi, architecte-urbaniste en Chef de l’Etat (AUCE), a mis en exergue tout l’intérêt constitué par le label Energie Carbone (E+C), et a présenté les dernières statistiques portant sur les impacts environnementaux du bâtiment et réalisées conjointement par le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, ainsi que celui du logement et de l’habitat durable. Lesdites statistiques révèlent notamment que 24% des GES (gaz à effet de serre) sont émis par le secteur résidentiel-tertiaire, plus de 50% des émissions des GES sont dues aux matériaux de construction, et que 253 millions de tonnes de déchets/an sont générés par le BTP, dont 15% pour le bâtiment.

L’architecte-urbaniste a aussi annoncé la préparation de la future réglementation environnementale du bâtiment neuf qui aura pour vocation de fixer les futures exigences sur la performance environnementale : empreinte CO2, analyse en cycle de vie, approfondissement de la RT2012, recours aux ENR, etc. Emmanuel Acchiardi a souligné le fait que cette réglementation constitue une réelle opportunité pour« les constructions-bois de s’inscrire dans l’expérimentation pour se situer et démontrer leur qualité environnementale ».

Pour sa part, Alain Guisnel, directeur qualité développement durable ICADE (opérateur immobilier intégré), a présenté un plan d’action pour la lutte contre le changement climatique. Ce plan d’action ambitionne, entre autres, de réaliser 20% de renouvelable d’ici 2020, 100% des parcs et bureaux équipées de bornes de charge pour véhicule électrique en 2018, partenariats avec des industriels et des start-ups, 5 constructions bois par an ainsi que 5 opérations à énergie positive labellisées BEPOS par an.

Label E+C-
Label E+C-

Une coopération en béton
En termes de coopération territoriale entre le Royaume et la France, Guillaume Derombise, chef de service forêt, énergie et matériaux biosources au Conseil régional de l’Île-de-France, a mis en relief l’accord de coopération entre le Grand Casablanca-Settat et Conseil régional Ile-de-France, signé le 7 décembre 2016.

D’une durée de 10 ans renouvelable, cet accord a mis en plan un bon nombre d’actions communes dans différents domaines, entre autres, développement durable, transition énergétique et aménagement du territoire.
L’accord prévoit également la création d’un comité mixte de coopération, chargé de l’élaboration pluriannuelle de travail et co-présidé par les présidents des deux conseils régionaux.
En outre, Guillaume Derombise a annoncé et détaillé l’organisation conjointe d’un futur rendez-vous francophone des écomatériaux.

Exploitation des données dans l’immobilier
Introduit par Philippe Pelletier, président du Plan bâtiment vert, les participants à cette deuxième édition du colloque ESPI se sont penchés sur la question des nouveaux modèles d’exploitation des données dans l’immobilier.

De fait, le président de Data Soluce, Nicolas Régnier, a tout d’abord rappelé que le secteur de la construction représente 6% du PIB mondial et 7% des emplois dans le monde, pour ensuite mettre en relief des exemples significatifs sur la situation actuelle des données immobilières dans la sphère du digital.

La rédaction

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°150 – Mai 2017

Top